Alex Goude : ses confidences sur la garde partagée de son fils avec son ex-mari
TV 

Aventure inédite pour Alex Goude, remarqué pendant les confinements grâce aux programmes éducatifs de la plate-forme Lumni. Il anime désormais un nouveau jeu très "service public", Y’a pas d’erreur, samedi 28 août à 11 h 20 sur France 2.

Quel est l’esprit de l’émission ?

Alex Goude : Elle porte sur les erreurs qu’on fait en français, en maths, en géographie, dans des répliques de films, des paroles de chansons… On apprend des choses en s’amusant. Mais attention, je ne fais pas Lumni pour les vieux ! On s’adresse à toute la famille.

Qu’a-t-elle de particulier dans sa mécanique ?

Ce sont des binômes qui s’affrontent : des amis, des couples, des membres d’une même famille… Et à la fin, il n’y en a plus qu’un seul. Pour répondre, il faut qu’ils soient d’accord. Ça rappellera des souvenirs aux fans des Z’amours. Je suis accompagné d’Eureka, et non pas d’Alexa, la fameuse enceinte connectée, pour les commentaires des questions.

Le fait d’avoir incarné les émissions éducatives de Lumni a-t-il contribué à l’évolution de votre image ?

Exactement ! Avant, on me disait dans la rue : "Vous nous faites rire." Maintenant, les parents et les grands-parents me disent : "Merci." Je suis passé de trublion n°1 à Monsieur Je-sais-tout.

Ces fameux programmes Lumni, qui sont nés pendant le premier confinement, vont-ils reprendre sur France 4 ?

Pour l’instant, je l’ignore. France 4 devait s’arrêter et finalement ce n’est plus le cas. Si la chaîne continue, c’est d’ailleurs largement grâce à Lumni et à Culturebox. À la rentrée, les enfants retournent à l’école. Il n’y a plus de cours à la maison. Donc, il faut trouver le format idéal. L’idée est d’être prêt pour janvier.

Votre vie va-t-elle toujours s’organiser entre Las Vegas et Paris ?

L’émission de ce samedi 28 août, je la tourne lundi 23, puis j’enchaîne plusieurs émissions. Je repars ensuite à Las Vegas, où j’ai la garde partagée de mon fils avec mon ex-mari. Ça se passe très bien. Là-bas, on a repris le 1er juillet le spectacle de Xavier Mortimer, l’illusionniste que je produis. On a fait un carton intersidéral… Mais avec la reprise de l’épidémie, c’est devenu compliqué.

Sur quel autre projet travaillez-vous en ce moment ?

Je prépare le tournage de mon premier film comme auteur et comme acteur. Ce sera une comédie policière. Je tourne en mars-avril et elle sortira à la Saint-Valentin 2023 ! Je me lance… Soit ça fera un four monumental, soit ça marchera et je finirai comme Virginie Efira en religieuse lesbienne devant la caméra de Paul Verhoeven !

Source: Lire L’Article Complet