Affaire conclue, le prime de Noël : quel objet s’est installé à la troisième place des records de vente ?
TV 

Ce lundi 21 décembre, les acheteurs d’Affaire conclue se sont donné rendez-vous pour le prime spécial Noël. Et cette année, ils se sont battus pour des objets d’exception, dont l’un qui s’est classé dans les records.

Le prime de Noël d’Affaire conclue a rempli toutes ses promesses. Ce lundi 21 décembre, Sophie Davant, les commissaires-priseurs de l’émission et les acheteurs ont participé à un numéro un peu particulier. Comme l’année passée à l’approche des fêtes de fin d’année, ils se sont transportés dans l’univers de Noël au sein du musée des Arts Forains de Paris. Pour cette édition encore, ils ont eu le droit à des objets d’exception : une toile d’Andy Warhol, une auto-tamponneuse des années 1950, des oeufs de dinosaures…Trois personnalités avaient même accepté de se séparer de l’un de leurs biens les plus précieux pour la bonne cause. Ainsi, la navigatrice Maud Fontenoy a vendu son compas de navigation au profit de sa fondation, Malika Ménard s’est séparée d’un jeu ancien pour l’association CékeduBonheur et l’écrivain Bernard Werbe a proposé un tableau au profit de l’association Laurette Fugain. Mais ce ne sont aucun de ses objets qui ont battu tous les records.

Un objet d’exception

Lors de ce prime spécial Noël en effet, les acheteurs d’Affaire conclue se sont livrés une véritable bataille pour acquérir un bien d’exception, qui a réussi à se classer à la troisième marche des records de vente de l’émission. Il s’agit d’un lustre magnifique en verre de Murano, apporté par Maxime, un gérant d’un magasin de décoration en Haute-Loire. "Ce lustre était voué à être abandonné voire détruit", a raconté le jeune homme à Sophie Davant, époustouflée par la beauté de cet objet. C’est grâce à un ami qu’il a pu récupérer ce lustre, qui se trouvait dans un casino de Haute-Savoie. Soufflée par ce bien très bien conservé, la commissaire-priseuse l’a estimé à 3.000 euros. "Une estimation plutôt raisonnable", dont Maxime veut profiter pour rénover une ferme. Mais les acheteurs ont fait grimper le prix de ce lustre… jusqu’à atteindre des sommets !

Quel objet détient le record absolu ?

"Avec la coupelle, on n’a jamais eu ça dans Affaire conclue", s’est enthousiasmée Caroline Margeridon, qui s’est battue pendant de longues minutes avec ses collègues. Après une lutte acharnée, c’est Damien Tison qui a réussi à remporter la mise. L’acheteur a dépensé 14.900 euros pour s’offrir cette petite merveille, un nouveau record pour les primes de l’émission. "C’était un fantasme pour moi de réussir à le vendre à ce prix-là, a réagi Maxime. Je suis très enchanté. La magie de Noël opère." Pour rappel, le record absolu de vente d’un objet dans l’émission appartient toujours à un buste de Napoléon en marbre de Carrare d’Antoine-Denis Chaudet, vendu à Caroline Margeridon pour 21.000 euros en avril dernier. La deuxième marche du podium est quant à elle occupée par un surtout de table signé Pierre-Philippe Thomire, que s’est offert Pierre-Jean Chalençon pour 16.500 euros au mois de janvier dernier. A noter que les oeufs de dinosaures vendus dans ce prime de Noël ont rejoint la quatrième marche, en partant pour 12.800 euros chez Caroline Margeridon.

Source: Lire L’Article Complet