A « Koh-Lanta », Patrick a souffert de savoir son beau-père dans le coma
TV 
  • Patrick est le premier éliminé de Koh-Lanta, la légende. Il s’est incliné à la première épreuve sur l’île des bannis où se trouvent les candidats pouvant espérer réintégrer l’aventure.
  • Le quinquagénaire révèle aujourd’hui être parti sur le tournage juste après avoir appris que son beau-père était hospitalisé et dans le coma.
  • « Sur le tournage, je souriais, j’ai pris un peu de plaisir quand même. J’ai fait mon jeu, j’ai essayé de trouver le collier d’immunité mais, vous savez, quand vous avez quelque chose en tête qui vous contrarie, vous n’êtes pas à 100 % », explique-t-il à 20 Minutes.

« Il y avait un petit bon Dieu derrière moi, qui me disait qu’il fallait absolument que je rentre », avance Patrick. Le quinquagénaire a quitté Koh-Lanta, la légende lors du troisième épisode diffusé ce mardi sur
TF1, mais il est parti sans rancœur car il avait la tête ailleurs.

Il raconte à 20 Minutes qu’il était, comme les autres candidates et candidats, à Paris trois jours avant de partir pour le tournage, « par rapport au Covid ». Avant de décoller, tous ont pu passer un coup de fil à un proche. « J’ai appelé ma femme qui m’a annoncé que son père était entré en urgence à l’hôpital et qu’il était dans le coma », révèle-t-il aujourd’hui.

A l’époque, Patrick n’en a parlé à personne – il attendra ses derniers moments sur l’île pour se confier à Jade et Laurent. « Sur le tournage, je souriais, j’ai pris un peu de plaisir quand même. J’ai fait mon jeu, j’ai essayé de trouver le collier d’immunité mais, vous savez, quand vous avez quelque chose en tête qui vous contrarie, vous n’êtes pas à 100 % », explique celui qui fut finaliste de la saison 9 et au casting de La Revanche des héros.

« Si j’avais été plus serein, j’aurais baratiné davantage »

Il avait repéré que, cette saison, il y avait « trop de copains, trop d’amis » se soutenant entre eux. Il estimait donc être sur un siège éjectable : « Si j’avais été plus serein, j’aurais baratiné davantage. Là, je me disais que si ça ne le faisait pas pour moi, tant pis, que c’était mieux que je rentre. »

Il a été éliminé à l’issue du deuxième conseil. Dans la foulée, il a découvert que les sortants de ce début de saison anniversaire peuvent bénéficier d’une deuxième chance : s’ils suivent le chemin de gauche, ils rentrent en France, s’ils vont à droite, ils pourront peut-être réintégrer le jeu.

« J’ai hésité énormément, assure-t-il. Je suis allé à droite et je me suis dit : “Qu’est-ce que je fais ? Je ne vais pas faire marche arrière…” J’y suis allé par curiosité. Je voulais savoir ce qui allait se passer. »

Il a donc rejoint sur l’île des bannis Ugo et Karima, éliminés au premier conseil, ainsi que Cindy, exclue par ses acolytes le même soir que lui. Pour tenter de revenir dans l’aventure, le quatuor s’est affronté dans une épreuve d’équilibre. Patrick, comme Cindy, a perdu et a dû plier bagage définitivement. « Je n’étais pas dedans. Le combat dans l’arène, ce n’était pas mon truc. D’autant que j’étais dans le doute. Combien de temps ça allait durer ? Jusqu’à la réunification ? Rester quinze jours là-bas ? Ouh la la… Ce n’était pas fait pour moi. »

« Je fais partie de la légende »

Il découvrira ensuite que son beau-père est décédé avant qu’il atterrisse en France. La production a appris après coup l’épreuve personnelle que Patrick traversait en silence. « Elle a fait le nécessaire. Elle m’a envoyé un bouquet de fleurs et a été très sympa avec moi, je la remercie encore », salue-t-il.

Malgré tout, Patrick dit être « hyper content et fier » de sa participation. « Je fais partie de la légende, rappelle-t-il. Je ne suis pas déçu, je le suis plus pour les gens qui me suivent et me soutiennent. »

Source: Lire L’Article Complet