20 ans de la Star Academy : ces scènes poignantes du documentaire événement
TV 

Jenifer, Nolwenn, Grégory, Magalie… TF1 propose 20 ans de la Star Ac : le doc événement (samedi 22 à 21 h 05), qui revient sur les huit saisons de ce télé-crochet emblématique né en 2001.

"On est tous tombés immédiatement amoureux d’elle !" Alexia Laroche-Joubert, ex-directrice du château de Dammarie-les-Lys, se remémore avec une tendresse particulière le casting de Jenifer pour la première saison de la Star Academy. Tout juste majeure, la jeune femme au visage poupin se trémousse face caméra, avant de reprendre le tube de Whitney Houston, I Will Always Love You.

Un doc anniversaire

"Il y avait une bonne base. Après, il fallait aller puiser au plus profond de sa personnalité pour essayer d’en faire une artiste", s’amuse Kamel Ouali, l’ex-professeur de danse, en redécouvrant cette archive vingt ans après. Pari réussi, au vu de la carrière de l’emblématique gagnante de la première saison de la Star Ac’. Le 20 octobre 2001, le château de Dammarie-les-Lys (77) ouvrait ses portes à la première promotion de chanteurs en herbe, composée notamment de Jenifer, Mario, Jean-Pascal… Avec cinq mois d’avance, TF1 a tenu à célébrer cet anniversaire avec la diffusion d’un documentaire événementiel.

Séquences souvenirs

Un programme "feel good", truffé d’anecdotes parfois amusantes et souvent touchantes. Le tout commenté par les principaux protagonistes posant un regard attendri sur cette expérience qui a chamboulé leur existence. Un seul bémol, l’absence des deux premières gagnantes : Jenifer et Nolwenn Leroy ! Préparez tout de même quelques mouchoirs. Tout au long de cette plongée dans les huit éditions de la Star Academy, on est parcouru de frissons. On sourit avec eux et parfois aussi, on pleure avec eux. C’est le cas par exemple, lorsque Michal revoit les images de sa grand-mère et de son petit frère, venus le surprendre sur le plateau, en pleine prestation. Ou lorsqu’on revoit Grégory Lemarchal s’effondrer lors du débriefing de sa prestation sur S.O.S d’un terrien en détresse. Force est de constater que les apprentis chanteurs étaient encore naïfs et ignorants des rouages de la notoriété et de la télé-réalité. Il faut recontextualiser. À l’époque, ce genre télévisuel n’en était qu’à ses balbutiements. Une candeur qui leur a permis de garder leur place dans le cœur des Français.

Mario Barravecchia (Star Academy 1)

"Je ne suis plus trop en contact avec avec les Académiciens de ma promo.Cela me peine, surtout quand je vois le groupe soudé de la Star Ac’ 4. Cela me touche. J’ai un bon contact avec Patrice et Olivia mais j’ai perdu de vue les autres. J’ai essayé, il y a quelques années, d’organiser un dîner, mais je n’avais pas eu beaucoup de retours, cela ne s’est pas fait. Avec Jenifer, on a vécu des moments très forts. Elle était comme ma petite sœur. C’est dommage de ne plus avoir de lien mais elle fera toujours partie de ma vie."

Quid d’un retour de la Star Ac’ ?

L’idée fait son chemin. "La Star Academy pourrait revenir (…) C’est un concept assez fort", estime Nikos Aliagas. La productrice Alexia Laroche-Joubert surenchérit : "Il n’y a aucune raison pour qu’elle ne revienne pas", précisant "qu’il faudrait déployer énormément de moyens". Les fans en ont l’eau à la bouche…

3 questions à Magalie Vaé

Qu’avez-vous ressenti après votre victoire lors de la saison 5 de la Star Academy ?

Sur le coup, je n’ai pas compris ce qu’il se passait. Ça a été le trou noir. J’étais un peu paumée. Mais quinze ans après, c’est toujours le plus beau cadeau que le public a pu me faire.

Dans ce documentaire, on découvre que vous avez conservé l’enveloppe et le résultat du vote du public…

En réalité, c’est un fan qui me l’a offert lors de la tournée. À l’origine, il y avait même les confettis qui ont été lancés ce soir-là, mais de déménagement en déménagement, ils n’ont pas fait long feu. Je n’aurais pas pensé une seule seconde à récupérer cette enveloppe.

Comment avez-vous vécu les critiques dont vous faisiez l’objet ?

À l’époque, pas bien. On n’est pas armé pour ça. Ma famille m’a permis de garder les pieds sur terre et de tenir le cap. Maintenant, ça me passe un peu au-dessus, ça me paraît tellement loin, même si ça fait partie de ma vie et que ça m’a construite.

Armande Altaï (professeure de chant et directrice)

"On a collé une étiquette à Jean-Pascal parce qu’il est naturellement drôle, mais c’est une armure.Il chante très bien aussi. Il y a des gens qui font carrière en ayant moins de talent que lui, mais qui ont pour atout d’avoir créé leur monde. Rien n’est plus handicapant qu’une étiquette. On veut s’y conformer mais c’est un tort. On est tous multiples et plein de surprises."

Emma Daumas (Star Academy 2)

"Je n’ai pas vraiment redécouvert ces images parce que j’ai grandi avec.Elles sont gravées en moi. J’en ai montré à ma fille, qui les regarde avec des étoiles dans les yeux. J’ai deux souvenirs de duos impérissables : celui avec Ray Charles quelques mois avant son décès. C’est incroyable de se dire que je fais partie des derniers chanteurs au monde à avoir partagé un moment de musique avec lui. Et puis celui avec Serge Lama. Dès lors, j’ai réussi à exprimer quelque chose de plus sensible et sincère, à me libérer d’un carcan. Je le dois en partie à Serge Lama, qui était très généreux avec moi".

Source: Lire L’Article Complet