"Les Bibouches", de jeunes pousses du rap chantent contre le harcèlement

Les Bibouches font tout comme les grands ! Ces trois enfants, Yanis 11 ans, Lyam 10 ans et Layana 6 ans, chantent et bougent comme des rappeurs et travaillent dans un studio d’enregistrement. Pour leur dernier titre intitulé Bonhomme, ils se sont une nouvelle fois mis en scène dans un clip disponible sur les plateformes de téléchargement le vendredi 14 mai.

Ces artistes en herbe sont très connus dans le quartier de Neuhof à Strasbourg mais ils sont aussi suivis par quelques 36 000 personnes sur les réseaux sociaux.

Une touche humoristique

Ce groupe de petits rappeurs s’est fait connaître en 2006 dans La France à un incroyable talent et ils ne lâchent rien. Ils poursuivent leur toute jeune carrière sous la direction de leur maman, Jamila Haddoum, elle-même ancienne chanteuse mais aussi responsable d’un centre socio-culturel lorsqu’elle n’a pas sa casquette de coach. Le nouveau titre des Bibouches s’empare cette fois-ci d’un thème d’actualité : le harcèlement. 

“Pour chaque titre, on en discute. Car l’idée c’est quand même qu’ils sachent de quoi on parle. Ils ont l’âge même si on pense qu’ils sont petits. À 11, 10 et 6 ans, c’est de la sensibilisation et c’est pour cela que l’on a mis une touche humoristique”.

Les Bibouches chantent, dansent et s’engagent donc en abordant des sujets qui touchent les enfants de leur âge. Le clip montre un cas de harcèlement avec dans le rôle de la victime, Layana : “En fait, mes frères sont là pour me défendre”, précise la petite-fille. 

Le clip de Bonhomme, le 10e titre des Bibouches, sera sur toutes les plateformes de téléchargement le vendredi 14 mai. Et c’est loin d’être une première. Plusieurs clips enregistrés avec d’autres artistes et leur maman sont déjà disponibles sur les réseaux sociaux. 

Source: Lire L’Article Complet