Dorely : Céline Dion, Doja Cat et Billie Eilish, son prochain EP, … Elle se confie (INTERVIEW EXCLU)

Découvrez notre interview exclusive avec la chanteuse Dorely, une artiste à suivre absolument !

Il y a quelques jours, on vous proposait de découvrir notre playlist des nouveautés de la semaine avec Nekfeu et Laylow, Booba, Pop Smoke et Dua Lipa, MHD… Et aujourd’hui, on vous parle d’une artiste à suivre absolument, Dorely. Cette jeune artiste mélange la pop et la trap sur des paroles profondes. Par exemple, dans ses vidéos #onenparle, Dorely propose des chansons inédites sur des thèmes importants choisis en amont par sa communauté. La chanteuse s’apprête à sortir son deuxième EP dont son premier titre “Appels Manqués” est déjà disponible. Pour melty, Dorely se confie sur son amour pour la musique, ses influences, la signification de ses chansons, son prochain EP, ses artistes du moment… C’est à découvrir juste ici ! Et si vous avez loupé les dernières actualités musicales de la semaine, pas de panique ! The Weeknd et Stromae qui préparent chacun un album, Shakira qui dévoile le clip de “Don’t Wait Up”, Booba qui sort un inédit…Tout est dans notre récap.

melty : Tu peux nous raconter comment tu t’es mise à la musique ?

Dorely (chanteuse) : Mon père voulait absolument que je fasse de la musique, lui il était guitariste. À la base, il voulait m’appeler Aurélie et finalement il a fait un jeu de mots avec la note “Do”, il voulait que je fasse du piano et que je chante. Je pense vraiment que les prénoms ça trace ta destinée d’une certaine manière, j’en suis l’incarnation même ! (Rires). Il m’a inscrit au conservatoire quand j’avais 4-5 ans. J’y ai appris le piano et le solfège, et petit à petit je me suis mise à chanter pour m’accompagner au piano.

melty : C’était qui tes influences en grandissant ?

Dorely : J’ai beaucoup écouté Céline Dion, Barbara, Edith Piaf, Charles Aznavour et Beyoncé. Plus grande après, ça a été plutôt Post Malone, Juice WRLD. C’est assez vaste, c’est clair que c’est des opposés ! (Rires).

melty : Tu as commencé en postant un cover plutôt qu’une chanson originale. Pourquoi ce choix ?

Dorely : Franchement, c’était de la spontanéité ! J’ai mis des chansons originales avant, mais elles sont pas visibles. En fait, j’étais au studio en train de faire mes sons et je dis à mon producteur : “Tiens, il y a un son que je kifferais reprendre de Dosseh !”. Et donc je le poste sur Instagram, et ça prend. Dosseh le partage, de grandes pages le partage etc. Et du coup, je me suis dit, vu le soutien que je reçois pourquoi pas en faire une version entière. Donc c’était vraiment pas calculé.

melty : De quoi tu parles dans tes chansons ?

Dorely : Là, dans mon dernier projet c’est beaucoup de l’introspection. Je pense qu’à un moment donné j’ai eu un virage artistique en fait où j’avais envie de parler de moi tout simplement. La musique, c’est un peu un exutoire. Des fois, j’ai l’impression que c’est une mise à nue, que rien qu’en écoutant mes musiques on sait qui je suis. J’ai aussi fait un concept sur Instagram où je demandais à mes abonnés de proposer des sujets et je traitais ceux qui me parlaient le plus. Donc j’ai fait, violences conjugales, homosexualité etc. C’est important pour moi d’utiliser la musique comme une certaine propagande, de défendre un message.

melty : Tu danses également très bien. Ça fait longtemps ?

Dorely : Ça doit faire 10 ans. J’ai tout fait, j’ai fait un peu de Hip-Hop, de danse classique, chose que je n’ai pas du tout aimé (rires), j’ai fait un peu de krump, de la danse moderne… Pour moi la danse, c’est aussi une manière d’exprimer les choses. Quand je compose une musique, je sais tout de suite si je la vois en danse ou pas. Par exemple, pour “Mayday” je savais tout de suite qu’il y allait y avoir de la danse dans le clip.

melty : Tu es actuellement en train de préparer ton deuxième EP. Tu peux nous en parler ?

Dorely : C’est un EP qui est vraiment introspectif. C’est-à-dire que j’ai décrit plusieurs émotions et je l’ai fait vraiment sous forme de chapitre. J’ai commencé par les doutes, parce que je pense que c’est le départ de mon projet, puis je me suis concentrée sur qui je suis et sur ce que je veux. Et mon EP dévoile petit à petit les sentiments que j’ai eus, comment j’en suis arrivée là, comment j’ai pris confiance en moi, quel est mon but etc.

melty : C’est lequel ton titre préféré du projet ?

Dorely : Pour moi c’est “Sans filtre” et “Ou que tu sois”. “Sans filtre”, c’est le titre que quand les gens l’écoutent en face de moi, j’ai l’impression d’être nue, qu’ils lisent en moi. Et “Ou que tu sois” parce que je pense c’est un peu le début de tout ce qui est en train de m’arriver. C’est un titre qui parle de confiance en soi.

melty : C’est qui ton artiste du moment ?

Dorely : En ce moment, j’aime beaucoup Doja Cat. Et Billie Eilish aussi, je l’écoute beaucoup.

Source: Lire L’Article Complet