De Busta Rhymes à Thom Yorke, les hommages pleuvent après l'annonce de la mort du rappeur MF Doom

Depuis l’annonce officielle le 31 décembre de la mort à l’âge de 49 ans du rappeur MF Doom, connu aussi sous les surnoms de Zev Love X à ses débuts, mais aussi King Geedorah et Viktor Vaughn, la planète musicale a multiplié les hommages à ce rimeur hors du commun.

Daniel Dumile, de son vrai nom, planqué anonymement derrière un masque de méchant de comics après la mort accidentelle en 1993 de son frère et partenaire surnommé Subroc, cultivait un style à part. Avec son flow faussement accidenté et ses rimes spirituelles et cryptées fourmillant de double sens, ses raps ne livraient leurs secrets qu’après de multiples écoutes, même pour les anglophones. Anticonformiste et sans compromission, figure majeure du hip-hop underground, il reste un modèle régulièrement cité comme un des rimeurs préféré des rappeurs, mais pas seulement. Voici un florilège d’hommages rendus ces dernières heures sur les réseaux sociaux. 

El-P (de Run The Jewels)

Dans son post, El-P se souvient de sa première rencontre avec MF Doom en 1996, alors que lui-même était dans le groupe Company Flow, et que MF Doom venait de sortir son premier single sur Fondle Em. “Je lui ai dit qu’il sonnait comme un ange déchu et il a répondu oui, c’est tout à fait ça“, se souvient El-P. “Tu nous as tous inspirés et nous inspireras toujours“, conclut-il. 

https://www.instagram.com/p/CJenegmj0X8/

Une publication partagée par thereallyrealelp (@thereallyrealelp)

Thom Yorke (de Radiohead)

Je suis si triste d’apprendre la mort de MF Doom“, a tweeté Thom Yorke. “Il était une inspiration énorme pour tant d’entre nous, il a changé les choses… pour moi, sa façon d’écrire était souvent choquante dans son génie, utilisant un courant de conscience que je n’avais jamais entendu auparavant…” Dans une interview à Dazed en 2013, le chanteur de Radiohead avait confié que MF Doom était son rappeur préféré, pour sa poésie et la liberté de forme de ses rimes.

Flying Lotus

Le producteur, DJ et musicien américain Flying Lotus a publié plusieurs tweets après l’annonce de la mort de MF Doom. Après avoir écrit que son âme était “broyée“, il a confié qu’ils travaillaient ensemble à un EP et qu’existaient des chansons qu’il n’avait pas encore entendues lui-même. Il a ensuite annoncé un hommage tout le week-end sur l’appli Twitch. Dans le tweet ci-dessous, il estime que l’album Madvillainy de MF Doom et Madlib était “tout ce dont avait besoin le hip-hop. C’est réglé. C’est fait. Filez-le aux extra-terrestres“. 

Busta Rhymes

Cela m’a pris des jours pour encaisser (…) et je n’arrive toujours pas à le croire“, écrit Busta Rhymes, qui avait fait ses débuts au même moment que Daniel Dumile, à la charnière des années 80 et 90, comme il le rappelle en détails dans ce post. “Les mots ne peuvent décrire combien je t’appréciais et t’aimais, King. (…) Cet homme a signifié plus que tout autre mc pour notre culture parce qu’il avait quelque chose qu’aucun d’entre nous n’avait avant lui et qui était d’être totalement libre !“. 

Une publication partagée par Busta Rhymes (@bustarhymes)

Questlove (de The Roots)

https://www.instagram.com/p/CJek677B45S/

Une publication partagée par Questlove (@questlove)

Q-Tip (de A Tribe Called Quest)

Repose en paix pour un autre Géant, le MC favori des MC’s… MF Doom“, a tweeté Q-Tip.

Danny Brown

Chuck D (de Public Enemy)

DJ Premier

https://www.instagram.com/p/CJekyLahve2/

Une publication partagée par @djpremier

Biz Markie

Ghostface Killah (du Wu Tang Clan)

https://www.instagram.com/p/CJerM7ngdPa/

Une publication partagée par Tony Starks – Wu Tang – (@realghostfacekillah)

Freddie Gibbs

Dante Ross

Dante Ross avait signé KMD, le premier groupe de Daniel Dumile (dont le premier surnom était alors Zev Love X) et son frère disparu tragiquement dans un accident de voiture, sur le label Elektra à la fin des années 80. Dévasté par la disparition de MF Doom (on les voit tous les deux côte à côte au centre de cette photo), il écrit notamment “la tragédie a été le moteur de ta réinvention. (…) Doom, tu étais brillant, chaotique, unique et incroyable.”

https://www.instagram.com/p/CJepmvoAk61/

Une publication partagée par Dante Ross (@danteross)

Source: Lire L’Article Complet