Andréel sort "Tu m'apprends", un nouvel album et des duos qui invitent à la flânerie

L’année 2020 et ses confinements aurait-elle incité à ralentir le rythme effervescent de nos vies ? C’est en tout cas l’impression que nous donne Andréel dans son nouvel album Tu m’apprends, où le temps semble s’être arrêté. Onze chansons qui mêlent nonchalance et soif de vivre l’instant présent. L’ambiance globale du disque baigne dans une douceur mélancolique, entre jazz et bossa nova, entre ballade et rumba. Le titre Les gens qui chantent appelle au lâcher prise, avec son clip à l’humour décalé.

Plusieurs duos

Pour éclairer ses textes empreints de poésie, Andréel a fait appel à plusieurs chanteuses ou actrices pour lui donner la réplique : Amandine Bourgeois, Natacha Régnier, Judith Chemla et Lucile Chriqui se succèdent au micro pour des duos avec le chanteur, dans des atmosphères que n’aurait pas reniées Gainsbourg.

La voix délicieusement veloutée et parfois grave du chanteur se marie harmonieusement avec ses partenaires féminines. Que ce soit avec Natacha Régnier dans le bluesy Une Femme Épanouie, ou le rêveur Boulevard Magenta avec Lucile Chriqui qui accompagne un Andréel flâneur dans ses déambulations dilettantes. On y arpente un Paname insouciant qui nous susurre des rêves sensuels. 

Littérature et musique brésilienne

L’auteur-compositeur est tombé amoureux de la musique populaire brésilienne, notamment avec son précédent album L’étrangère, sorti en en 2019. Même si cela n’empêche pas des arrangements avec des couleurs plus singulières comme Le désert m’appelle qui lorgnerait presque vers l’electro, ou le planant et presque lugubre Un endroit inconnu. Mais l’ambiance dominante du disque vient bien de la patrie d’Antonio Carlos Jobim. Le duo avec Judith Chemla Mon manque baigne dans cette atmosphère bossa, accompagnant les paroles d’Isild le Besco qui signe également Pourquoi je te veux.

Si Andréel affectionne particulièrement la musique de Jobim et Gilberto, il est aussi un fervent passionné de littérature, entre autres de Gide. Et le texte de la chanson-titre de l’album s’inspire de l’auteur des Nourritures Terrestres.

J’ai composé la chanson “Tu m’apprends” après avoir lu “Les Nourritures Terrestres” d’André Gide. J’ai ressenti le besoin de m’inspirer de textes qui me parlaient afin de me surprendre moi-même

Des textes ciselés, des mélodies délicates qui ne versent jamais dans la mélancolie outrancière et des arrangements qui nous font voyager entre le Brésil et la France : Andréel nous transporte avec Tu m’apprends dans une atmosphère intemporelle, à l’écart de l’effervescence du monde. Assurément, un album qui nous invite à prendre le temps.

Andréel “Tu m’apprends” – Sortie le 15 janvier chez Station Anvers / Believe Music. Plus d’informations sur son site officiel

Source: Lire L’Article Complet