PHOTOS – Sabots : comment porter la chaussure de l’été 2021

Qui l’eût cru ? Le sabot fait un come-back aussi fulgurant qu’inattendu. Sur les podiums et même dans les paysages les plus urbains, il est partout. Sélection et mode d’emploi de la chaussure à semelle de bois.

Si on vous avait dit il y a un an, alors que vous étiez blottie en pyjama sur votre canapé, attendant que la vie reprenne, que quelques mois plus tard, vous gambaderiez sur les pavés en… sabots, l’auriez-vous cru ? Pas sûr. Parce qu’à part quelques fashionistas ultra pointues qui hument les tendances avant même qu’elles n’aient germé dans la têtes des créateurs, l’idée de ressortir des dressings la chaussure d’Heidi n’était pas induite.

Et pourtant, chez Hermès, le modèle à boucle Kelly (la Mule Carlotta) est sold out depuis son lancement. Chez Gucci, Dior, Vuitton, on les a vus parader en défilés (ou plutôt défilmés, Covid oblige). Quant à Instagram, le réseau regorge désormais de looks sabotophiles postés par les modeuses mais aussi le commun des élégantes (nous, of course) qui lorgnent désormais sur ce modèle devenu très désirable.

Sabots : fermés ou version sandale ?

En version fermée ou sandales ouvertes, attaché ou mule version premier degré, c’est bien simple, le sabot est partout. Du plus petit prix à la version la plus luxe, en version fleurette ou à imprimé, il a un incontournable : sa semelle de bois qui fait clac clac sur les pavés pour rappeler à tout le monde qu’on est bel est bien de sortie, et pas prêtes de s’arrêter.

Comment porter les sabots ?

Pour celles qui osent, il va avec tout. Une mini dédramatisée par cette pièce aussi forte que sans prise de tête, un jean cropped et une jolie veste, une longue robe bohème qui les planquera parfois, jusqu’à se qu’apparaissent sous nos jupons ces petits sabots de bois. En version sandales, ils accompagnent à la perfection les combinaisons qui enchantent cette saison, et les pantalons cargo ravis d’avoir trouvé dans ce compagnon de style une merveilleuse façon de réactualiser sa présence dans nos placards.

Bref, solides et finalement intemporels, on craque pour cet objet boisé du désir, les yeux fermés et à tout âge, ne serait-ce que parce qu’ils sont synonymes de gaieté… et d’été !

Crédits photos : Imaxtree

Autour de

Source: Lire L’Article Complet