Le power dressing est-il has been ?

Comment s’habiller pour retourner au bureau ? Longtemps cette question aura été l’apanage des magazines féminins, un pur « marronnier » comme on dit dans le jargon journalistique.

Mais depuis la levée des restrictions sanitaires, le sujet est devenu brûlant et remplit aussi bien les colonnes de Fortune ou de Challenges que les éditos de CNN. Et surtout la tête des salarié·es.

Selon une étude réalisée par IWG, leader mondial des espaces de travail flexible, la question de la tenue vestimentaire figure au premier plan des préoccupations de nombreux·ses employé·es, qui souhaitent faire évoluer le style professionnel traditionnel. 

  • Comment la chemise blanche est-elle devenue un basique mode incontournable ?
  • 20 looks qui nous donnent envie d’acheter une chemise à rayures

Faire évoluer son style vestimentaire au bureau après la pandémie

Comme 75 % des salarié·es français·es, Delphine, 35 ans, est revenue au bureau en juillet dernier mais elle ne sait plus très bien comment s’habiller au quotidien.

Bien sûr, elle sait qu’elle doit tourner la page du jogging et des claquettes qui ont accompagné le bas de son corps pendant plus d’une année de télétravail.

Mais qu’en est-il de son sweat-shirt ou de son jean si elle les marie à une veste bien coupée ? Son questionnement vestimentaire n’est pas un cas isolé.

« En ce moment, certains collègues testent des choses au bureau. Et c’est parfois limite : cet été, j’en ai vu une venir avec des Birkenstock, ce qui aurait été impensable il y a encore deux ans, explique-t-elle. Je crois que les gens ont envie de faire bouger des règles qui leur semblent d’un autre âge. La crise sanitaire a rebattu les cartes et prouvé qu’on pouvait être pro même en bossant de chez soi dans une tenue non formelle. »

Source: Lire L’Article Complet