8 mannequins "grande taille" qui redéfinissent le corps masculin

Les arguments ne manquent pas. On dit qu’ils s’intéressent moins à la mode, qu’ils se moquent bien de voir leurs corps représentés dans les médias ou qu’ils ne ne sont tout simplement pas aussi nombreux que ça. Dans l’industrie de la mode globale, les hommes dit “grande taille” se distinguent par une absence remarquée des podiums et autres événements de mode.

Une absence qui interroge, surtout à l’heure où le marché de la mode masculine plus-size est estimé à 601,7 milliards de dollars américains en 2022 et, selon les estimations devrait atteindre les 1 044,3 milliards de dollars américains d’ici 2032.

Même si je sers de caution sur certaines photos, je sais qu’il y a encore du boulot, mais au moins, c’est une visibilité. – David Venkatapen

C’était sans compter sur l’opiniâtreté de mannequins plus-size, bien décidés à libérer la parole et à alerter sur la nécessité d’un mouvement body-positive qui inclue tous les genres et sorte des représentations masculines qui, dans la mode, oscillent majoritairement entre corps filiformes et bodybuildés.

Notons tout de même que la mode se tourne malgré vers des corps qui ne s’éloignent pas trop de la norme établie ouvrant d’autant plus la conversation sur ce mot-valise qu’est le terme « plus-size ».

  • 6 mannequins qui contribuent à changer le visage de la mode
  • 12 mannequins rondes qui révolutionnent le monde de la mode

Raul Samuel, mannequin homme dit "grande taille"

https://www.instagram.com/p/ClB3ssdKjWO/

C’est en participant à une fausse campagne pour l’émission télévisée Love Island, dénonçant l’absence de candidats « grande taille », que le mannequin plus size britannique Raul Samuel a su se faire connaître du grand public.

Aujourd’hui mannequin pour des marques comme ASOS ou Nike, cet inconditionnel de mode se confie largement sur l’importance d’aimer son corps tel qu’il est et de pouvoir trouver des vêtements qui contribuent à le sublimer.

« Les hommes gros aussi peuvent porter des couleurs vives ! » clame-t-il fièrement sur sa page Instagram, tout en conseillant à ses followers de ne pas laisser leur petite voix intérieure maltraiter leur corps.

Zach Miko, mannequin homme dit "grande taille"

Ambassadeur de la division plus size de l’agence IMG Models, Zach Miko n’hésite pas à mettre sa notoriété au service d’un mouvement body-positive masculin.

Après un premier contrat avec l’enseigne Target, cet originaire du Connecticut aux Etats-Unis a vu sa carrière décoller (presque) malgré lui, jusqu’à poser pour des maisons de luxe comme Dolce & Gabbana.

Une ascension remarquable qu’il accompagne de prises de paroles engagées sur son compte Instagram ou sur des sites en ligne comme Chubstr.

David Venkatapen, mannequin homme dit "grande taille"

https://www.instagram.com/p/Cm30ZsutM7j/

Rare mannequin grande taille français, David Venkatapen fait aussi partie des quelques personnalités qui invitent les hommes aux « corps non normés » à se libérer des diktats de la beauté.

Campagne de pub, shooting mode ou « modèle nu » pour des artistes, il conjugue son métier sur un mode militant, luttant pour une représentation plus diversifiée des masculinités.

« Même si je sers de caution sur certaines photos, je sais qu’il y a encore du boulot, mais au moins, c’est une visibilité », avait-il confié au magazine Néon dont il avait fait la couverture en 2021.

Brett Morse, mannequin homme dit "grande taille"

https://www.instagram.com/p/CgnaCHaDXAU/

Un athlète olympique qui joue aussi les mannequins plus-size ? C’est le « slashing » audacieux qu’ose Brett Morse qui rappelle une fois de plus que l’exercice physique n’a pas (seulement) pour but d’afficher une silhouette aiguisée.

Adepte du hashtag #celebratemysize, le britannique s’engage régulièrement en faveur du mouvement body positive, rappelant qu’il est toujours difficile pour les hommes gros de trouver des vêtements à leur taille dans l’industrie du prêt-à-porter actuelle.

« Les big boys aiment aussi avoir du style ! » avait-il rappelé dans le Daily Record.

Ben Whittaker, mannequin homme dit "grande taille"

https://www.instagram.com/p/Cir4K1Uq-zM/

Repéré lors d’une campagne de la plateforme britannique Manual, réalisée en 2019 à l’occasion de la semaine de la santé mentale, le mannequin plus-size Ben Whittaker souhaite contribuer haut et fort à une meilleure représentation des hommes dits « grande taille » dans les médias et campagnes de publicité.

Il se confie par ailleurs régulièrement sur les difficultés de grandir et de se construire en tant qu’ « homme gros » dans la société actuelle, tout en partageant ses espoirs de voir sa corpulence reconnue à sa juste valeur.

Kelvin Davis, mannequin homme dit "grande taille"

https://www.instagram.com/p/CnAv_-huOlM/

Représenté par l’agence Bridge Models – la seule agence britannique dédiée exclusivement aux mannequins plus-size -, Kelvin Davis s’est notamment fait remarquer aux côtés de personnalités comme DJ Khaled au détour d’une ambitieuse campagne de la marque DXL.

Influenceur mode, il partage sa passion pour la mode et ses conseils stylistiques auprès des membres de sa communauté, encourageant toujours plus ses followers à célébrer par leur vêtement leur silhouette toute en rondeurs.

Avec un peu de chance, un jour, nous serons simplement considérés comme des mannequins, sans la dénomination plus-size derrière. – Darnel Ghramm

Cristian, mannequin homme dit "grande taille"

https://www.instagram.com/p/Cgwv7ZVMGTg/

Dans un registre plus volontiers séducteur, Cristian Paris a fait de son charisme et de son unique sens de l’humour les précieux outils d’un body-positive plus inspirant que militant.

Barbe fournie, sourire ravageur et corpulence imposante, le mannequin plus-size espagnol se distingue de ses paires ultra-minces et/ou bodybuildés avec une aisance qui force l’admiration.

Son truc en plus ? Une activité de guide touristique à Madrid, comme le révèle le magazine Cosmopolitan US.

Darnel Ghramm, mannequin homme dit "grande taille"

https://www.instagram.com/p/B5gHh7pgIZ-/

Mannequin et influenceur à temps plein, l’américain Darnel Ghramm fait partie de ceux et celles qui n’hésitent plus à exprimer leur frustration face à une industrie de la mode plus que jamais grossophobe.

« J’aimerai que les marques voient les hommes et femmes grandes tailles de la même façon que leurs paires les plus minces », confiait-il dans une interview avec le blogueur plus-size Extra Extra Style.

Sous le hashtag #WeAreBigAndTall, il dévoile en 2018 un shooting photo inspirant, par lequel il reproduit une célèbre campagne Calvin Klein aux côtés d’autres hommes et/ou mannequins aux corpulences imposantes.

Le but ? Faire bouger les mentalités dans un univers du mannequinat encore soumis à des diktats de la beauté ultra-codifiés.

« Avec un peu de chance, un jour, nous serons simplement considérés comme des mannequins, sans la dénomination plus-size derrière ». espérait-il dans The Independent.

Source: Lire L’Article Complet