Vol annulé ou en retard ? Voici comment se faire rembourser

Annulation de vol, retard, grève… Prendre un avion ce n’est pas toujours si simple. On vous explique comment s’y retrouver et se faire rembourser si cela vous arrive.

Restez informée

Avec les grèves, les annulations de vols, les suppressions de sièges… Certaines compagnies ont réduit le nombre de vols pour cet été comme Lufthansa, Ryanair ou encore EasyJet. Mais alors comment faire pour s’y retrouver. La préparation des vacances est déjà assez stressante avec les valises à faire (découvrez nos conseils pour la préparer sereinement), l’achat des billets de transport et de visite, etc. qu’il vaut mieux savoir si les billets d’avion en notre possession sont toujours valables. Pour connaître tous vos droits, le CEC (Centre européen des consommateurs) dévoile tout ce qu’il faut savoir.

Le vol a été annulé : est-il possible de se faire rembourser ?

Si votre vol a été annulé, vous avez le choix entre le remboursement de vos billets ou le changement de date de vos vols dans des conditions comparables. À cela, s’ajoute aussi une compensation pouvant aller jusqu’à 600 € pour des vols au-delà de 3 500 km et ayant au moins 4 heures de retard et 300 € pour ceux ayant un retard compris entre 3 et 4 heures. Pour les vols entre 1 500 et 3 500 km, vous avez le droit à 400 € de compensation et pour les vols allant jusqu’à 1 500 km, votre compensation s’élève à 250 €. Toutefois, vous ne pouvez pas toucher à ce dédommagement si vous avez été informé de l’annulation au moins 2 semaines avant le départ, si le vol de remplacement est avancé de moins de 2 heures ou que l’arrivée est retardée de moins de 4 heures. De même, vous n’avez pas de compensation si la compagnie prouve que l’annulation est due à des circonstances exceptionnelles (comme des inondations, des guerres civiles…). Pour savoir si vous avez effectivement droit à une compensation, rendez-vous sur le site Flight calculator.

⋙ Faillite, vol annulé, retard… Voyage en avion, des droits à connaître

Que faire si le vol a été retardé ?

Un vol retardé arrive très souvent. Si cela est votre cas et que le retard de votre vol ne vous fait décoller que le lendemain, vous avez le droit à un hébergement et le transport entre l’aéroport et l’hébergement. En effet, vous pouvez effectuer cette demande si le retard est de plus 2 heures pour les vols allant jusqu’à 1 500 km, de plus de 3 heures pour les vols de plus 1 500 km en Union européenne et compris entre 1 500 et 3 500 km pour tout autre vol et de plus de 4 heures pour les vols de plus de 3 500 km. Pour les retards de plus de 5 heures au départ, vous pouvez choisir entre poursuivre votre voyage, le reporter, y renoncer ou demander le remboursement des vols non effectués et effectués inutilement.

Aussi, une compensation peut vous être due selon la distance de votre vol. Pour les vols de plus de 1 500 km, vous avez le droit de toucher 250 €, pour les vols compris entre 1 500 et 3 500 km, 400 € et pour les vols de plus de 3 500 km, la compensation s’élève à 300 € pour un retard compris entre 3 et 4 heures et 600 € pour plus de 4 heures. Néanmoins, vous ne pourrez pas toucher à cette compensation si vous avez été informé du retard de votre vol au moins 2 semaines avant le départ ou que la compagnie prouve que l’annulation est due à des circonstances exceptionnelles.

Pour calculer le retard d’un vol, fiez-vous à l’heure d’ouverture d’au moins une de ses portes et autrement dit à l’heure d’arrivée de l’avion.

Grève à l’aéroport : quels sont les droits et les compensations ?

La grève du personnel de la compagnie aérienne n’est généralement pas considérée comme une situation exceptionnelle. Si la compagnie décide d’annuler ses vols, elle est tenue de vous verser une compensation. À l’inverse, si la grève est effectuée par le personnel de l’aéroport ou des contrôleurs aériens, la compagnie n’est pas tenue de vous rembourser car ce sont des faits extérieurs à celle-ci et qu’elle ne peut donc pas maîtriser.

Comment faire si l’on est passé par une plateforme en ligne ?

Les plateformes en ligne doivent vous tenir informé de tout changement, problème, etc. concernant vos vols. Elles agissent ainsi comme intermédiaires entre vous et la compagnie aérienne et doivent donc également communiquer vos demandes à la compagnie et les propositions de cette dernière. Toutefois, ce ne sont pas les plateformes qui se chargent de votre remboursement ou de votre réacheminement.

Remboursement et aide : comment se faire aider ?

Pour vous faire rembourser, vous pouvez regarder la liste créée par le CEC qui met à disposition les formulaires de demandes de remboursement pour tout problème avec une compagnie installée en Union européenne, en Norvège ou en Islande. Vous pouvez aussi vous faire aider gratuitement par les juristes du CEC France dans le cas d’un litige entre vous et une compagnie aérienne basée en Union européenne, en Norvège ou en Islande.

Source: Lire L’Article Complet