Vaccin anti-Covid-19 : la troisième dose serait efficace dès 48h

Si les deux premières doses de vaccin anti-Covid-19 ne sont pas efficaces immédiatement, ce n’est pas le cas du rappel de vaccin : la troisième dose entraîne un boost de l’immunité dès 48h, comme l’a indiqué le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy.

Restez informée

75,2%. C’est la proportion de Français à avoir reçu deux doses du vaccin anti-Covid-19, selon le point épidémiologique du 18 novembre de Santé publique France. Mais depuis le mois de septembre, certaines catégories de la population sont appelées à bénéficier d’une troisième dose.

Les personnes concernées sont les plus de 65 ans, celles à risque de formes graves, celles présentant des comorbidités ainsi que les personnes sévèrement immunodéprimées. Les personnes ayant reçu le vaccin Janssen, celles travaillant dans le secteur de la santé et les proches de personnes immunodéprimées âgées de plus de 18 ans peuvent aussi recevoir ce rappel vaccinal. Au 16 novembre, 29,1% des plus de 65 ans avaient bénéficié d’une troisième dose, d’après Santé publique France.

Troisième dose : un boost de l’immunité quasiment immédiat

L’objectif de cette troisième dose ? Renforcer la protection conférée par la vaccination, qui tend à diminuer avec le temps et plus précisément à partir du 6ème mois, comme le souligne la Haute Autorité de Santé (HAS). Une récente étude publiée dans la revue Science révélait par notamment que l’efficacité des vaccins était passée de 87,9 % à 48,1 % entre les mois de février et d’octobre 2021.

Non seulement le rappel vaccinal permet de « relever l’efficacité vaccinale », comme l’explique la HAS, mais en plus, cette protection supplémentaire est quasiment immédiate. C’est ce qu’a expliqué le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy le 18 novembre sur LCI : « Quand on reçoit un rappel, il est efficace 48 heures plus tard. Il y a un boost de l’immunité qui est immédiat ».

Des anticorps détectés 48h après la dose de rappel

On le sait : les deux premières doses de vaccin contre le Covid-19 ne confèrent pas une protection instantanée. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les effets protecteurs des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna commencent à apparaître respectivement 12 jours et 14 jours après la première dose.

Les effets de la troisième dose apparaissent donc plus rapidement. Dans une étude publiée en octobre dans The Lancet, les chercheurs indiquent que l’efficacité de la dose de rappel a été évaluée à partir du septième jour, en raison des concentrations élevées d’anticorps détectées à ce moment-là. « Il est toutefois possible qu’un certain degré de protection commence plus tôt (…) Les anticorps et les cellules sécrétrices d’anticorps sont détectés dès le jour 2 après une dose de rappel », notent les auteurs de l’étude.

A lire aussi :

⋙ Covid-19 : troisième dose pour les femmes enceintes ? Les recommandations des gynécologues

⋙ Covid-19 : plus de vaccinés que de non vaccinés à l’hôpital ? Voici pourquoi

⋙ Troisième dose de vaccin : qui devra la faire pour ne pas perdre son pass sanitaire, et quand ?

Source: Lire L’Article Complet