Une pensionnaire d'un Ehpad assassinée, son fils recherché

Son fils avait demandé à ce qu’elle soit euthanasiée. On fait le point sur l’affaire.

Hier soir, aux alentours de 20 heures, une pensionnaire en soins palliatifs dans l’Ehpad de Lormes dans la Nièvre a été retrouvée grièvement blessée au crâne par un objet tranchant, selon Arnaud Bernard, le directeur délégué des Centres hospitaliers du Morvan. C’est un peu plus tard cette nuit, vers 2 heures, que la dame de 93 ans est décédée suite à ses blessures. Selon les employés de l’établissement, l’incident a eu “dix minutes environ après le départ de son fils” qui lui rendait visite. D’après le personnel, il serait venu de la région parisienne pour voir sa mère, admise dans l’unité de soins palliatifs depuis peu. On fait le point sur le début de l’enquête…

Nonagénaire tuée à l’Ehpad de Lormes #Nièvre : les soignants sous le chochttps://t.co/p4ZIsBuN6T

Selon les premières informations, le présumé tueur “savait que sa mère était en fin de vie et avait demandé à ce qu’elle soit euthanasiée”, pourtant, “sa mère ne souffrait pas”, ont confié les soignants à nos confrères du Journal du Centre. Il est arrivé “normal” et “calme”, hier aux alentours de 16h, d’après le personnel de l’Ehpad. Il serait resté une quinzaine de minutes dans la chambre de sa mère puis il serait reparti toujours l’air “normal”. Depuis le drame, le fils de la victime, qui aurait une soixantaine d’années, est activement recherché par la gendarmerie de la Nièvre. La procureure de Nevers, Alexa Carpentier, a précisé que l’homme n’a pas d’antécédents judiciaires…

Source: Lire L’Article Complet