Trafic de drogue à Lyon : Des policiers visés par des tirs autour d'un point de deal

Selon le maire de la ville, « ces tirs étaient faits pour tuer ». On vous donne toutes les informations sur l’enquête. 

Hier, des policiers ont été visés par des tirs alors qu’ils patrouillaient « autour d’un point de deal » dans le quartier de La Duchère à Lyon. « Un ou plusieurs individus (…) ont tiré délibérément sur des policiers nationaux. Fort heureusement, aucun n’a été blessé », a expliqué le préfet de la région Auvergne Rhône-Alpes, Pascal Mailho, hier soir. « C’est un fait extrêmement grave puisque manifestement ces tirs étaient faits pour tuer », a lui déploré Grégory Doucet, le maire de Lyon. Un événement qui a fait grand bruit et que le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a commenté. On fait le point sur les événements.

[A LA UNE A 8H] Une enquête pour tentative d'homicide a été ouverte hier soir à Lyon après que la police eut essuyé des tirs, qui n'ont pas fait de blessé, tandis qu'elle surveillait un trafic de stupéfiants, selon la préfecture (5/5) #AFP

Depuis ce matin, des investigations sont en cours dans le quartier de la Duchère dans le 9e arrondissement de la ville suite à l’enquête qui a été ouverte pour « tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique ».« On est dans un lieu de deal très fort (…) les actions que nous menons pour pilonner les lieux de deal comme le souhaitent le ministre de l’Intérieur et le gouvernement produisent des effets et incontestablement il y a des réactions, des réactions graves qu’évidemment je condamne et qui seront précisées dans le cadre de l’enquête que le parquet vient d’engager », a expliqué le préfet.

Il y a quelques heures, Gérald Darmanin a pointé du doigt l’absence de caméras de surveillance dans ce quartier de Lyon. Selon le ministre de l’Intérieur, c’est « la troisième fois » qu’il a adressé un courrier concernant ce problème au maire Europe Écologie Les Verts.« Il y a déjà 60 caméras d’installées, on ne peut pas dire que le quartier n’est pas vidéoprotégé », a répondu Grégory Doucet. Il y a quelques jours, ce sont les habitants de Montreuil qui ont été dérangés par des tirs de mortier d’artifice.

Source: Lire L’Article Complet