Taches, grains de beauté… 4 conseils pour bien surveiller sa peau cet été

Détectés au début de leur développement, les cancers de la peau peuvent être guéris dans neuf cas sur dix. Mais mieux vaut les prévenir !

Avec le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues

Restez informée

Les cancers de la peau sont en augmentation en France avec près de 80 000 nouveaux cas par an, selon Santé Publique France. Environ 7 000 sont des mélanomes, la forme la plus sévère. Essentiellement dus au soleil, ils surviennent après 50 ans. Nos conseils pour se protéger.

On cesse de se croire à l’abri

Claires ou foncées, toutes les peaux sont potentiellement « à risque », surtout si l’on a longtemps travaillé à l’extérieur sans se protéger ou si l’on a eu de sérieux coups de soleil pendant l’enfance ou l’adolescence. Toutefois, le mélanome se développe le plus souvent chez les personnes à peaux claires qui s’exposent de façon irrégulière (vacances) et sujettes aux brûlures. Celles qui ont de nombreux grains de beauté ont également un risque plus élevé.

On fréquente assidûment son dermato

En plus de l’auto-examen (ci-dessous), un dépistage complet annuel chez le dermatologue permet de ne négliger aucune tache ou zone suspecte. À l’aide d’une optique grossissante, le spécialiste s’assure de la bonne santé de la peau. Quand le patient a de multiples grains de beauté, il les prend en photo. Ainsi, tout changement d’allure au fil des visites est repéré via cette « traçabilité » et un traitement peut être proposé à temps.

On joue la protection rapprochée

L’été, c’est chapeau, crème solaire à indice élevé (SPF 50+) ou tee-shirt pour les peaux claires, et bronzage avant 11 heures et après 16 heures. Le reste de l’année, on utilise une crème de jour avec indice de protection solaire.

On pratique l’autodépistage

Avec la méthode ABCDE, pratiquez un autodépistage trois fois par an. Pour cela, il suffit de vous déshabiller et d’examiner vos paumes des mains, pieds, ongles, espaces entre doigts et orteils, face avant des bras et jambes. Mais aussi chaque côté du corps de haut en bas face à un miroir en pied, sans oublier de lever les bras. Sur un tabouret, munie d’un miroir à main, surélèvez chaque jambe pour examiner sa face interne, externe et postérieure. Vérifiez également la face postérieure des bras, la nuque, le dos, le cuir chevelu et la région génitale.

Si vous remarquez un ou plusieurs des signes ci-dessous, consultez sans tarder un dermatologue.

A… Asymétrie du grain de beauté : pas de forme circulaire, deux moitiés différentes.

B… Bords irréguliers, dentelés, mal délimités. Parfois, extension du pigment sur la peau autour de la tache.

C… Couleur non homogène : présence de noir, bleu, marron, rouge ou blanc.

D… Diamètre en augmentation, en général supérieur à 6 mm.

E… Évolution de la tache qui change d’aspect rapidement : forme, taille, épaisseur, couleur.Résultat

Merci au Syndicat national des dermatologues-vénéréologues.

Source: Lire L’Article Complet