Sur YouTube et en cuisine, Benjamin Verrecchia est au four et au moulin
  • Comédien et youtubeur, Benjamin Verrecchia publie, en tant qu’amateur passionné, son premier livre de recettes intitulé Kiff Food.
  • De la scène aux studios en passant par les fourneaux, il raconte à 20 Minutes la genèse de ce projet et se confie sur sa carrière de youtubeur.

S’il n’est pas en train de vanner ses camarades de Maison Grise sur le tournage d’une vidéo, Benjamin Verrecchia est probablement en cuisine, un couteau ou un fouet à la main. Il y a près d’un an, le
youtubeur aux près de deux millions de fans s’est lancé un nouveau défi, celui de lancer
une chaîne secondaire consacrée à l’une de ses passions : 
la cuisine. Le succès est tel que ses vidéos ont donné naissance à Kiff Food, son premier livre de recettes, disponible dès le 22 septembre.

Le vidéaste est le premier étonné de la sortie de cet ouvrage. « Je ne pensais pas du tout que j’allais faire ça un jour mais c’est une telle aventure que tu es obligé de dire oui », confie-t-il à 20 Minutes. L’idée est d’abord née dans l’esprit de
Larousse qui l’a contacté il y a près d’un an. « Ce n’était pas une commande de youtubeur pour faire un goodies. De mon point de vue, je voulais que ce soit bien clair pour eux, que le livre devait me ressembler et qu’il ne s’agissait pas d’apposer mon nom sur un livre qui ressemblerait à d’autres », indique Benjamin Verrecchia.

« Ça a été un kiff de vie »

Celui qui a pour leitmotiv de ne jamais laisser personne « sur le bord de la route » souhaitait que ce livre soit à l’image de ce qu’il publie sur sa chaîne : de la bonne bouffe pour partager un bon moment entre copains. À l’intérieur, on trouvera donc des recettes « hyper régressives, gourmandes et alléchantes » telles que celles du « monstrueux burger », du « donut du kiff total » ou de « l’incroyable brownie ».

En tant qu’amateur passionné, le youtubeur a découvert un nouvel univers. Après avoir sélectionné les recettes qu’il allait proposer dans son livre, Benjamin Verrecchia a passé toute une semaine à les réaliser face à une photographe culinaire et une styliste culinaire. « Ça a été un kiff de vie, je ne pensais pas que ça allait être aussi génial, s’émerveille-t-il encore aujourd’hui. Tu fais quatre à cinq recettes par jour dans des conditions rêvées parce que tu as une cuisine de chef et des accessoires de chef. »

Avant de lancer « Chef Verrecchia », on sentait déjà que le youtubeur avait une appétence particulière pour la gastronomie. Sur sa chaîne principale, le public plébiscite particulièrement les concours dans lesquels il affronte ses camarades vidéastes sur la confection du meilleur burger ou du meilleur gâteau. « La bouffe, j’en fais quand même depuis longtemps. Je ne fais pas un livre sur les sauts à l’élastique, ça reste quand même dans un domaine que je maîtrise et qui me plaît », lance-t-il.

Quatre ans sur YouTube et quelques nuits insolites

Septembre 2017, Benjamin Verrecchia démarre l’aventure YouTube sur les conseils de Pierre Croce, un autre vidéaste. Quatre ans plus tard, il est l’une des têtes d’affiche de Maison Grise, un collectif réunissant plusieurs talents de la plateforme. « Je ne sais pas comment je qualifierais mon parcours parce que c’est toujours difficile d’avoir du recul sur quelque chose qui est un plaisir au jour le jour », commente-t-il en citant la diversité des concepts auxquels il prend part, de la nuit passée dans un désert marocain à sa randonnée à venir sur l’un des escaliers les plus longs du monde en Norvège, tout en filmant des vidéos moins spectaculaires dans son studio francilien.

Aujourd’hui, Pierre Croce est quasiment dans toutes les vidéos de Benjamin Verrecchia, et vice versa, à tel point que le public pourrait se demander sur quelle chaîne la vidéo qu’il est en train de regarder est publiée. « La différence, je ne sais pas si elle est très flagrante, c’est que je choisis toujours des nuits qui sont aventurières, précise Benjamin Verrecchia à propos des vidéos dans lesquelles lui et son comparse dorment dans des lieux singuliers. On va me voir dans le désert, en Islande, sur une falaise. Pierre ira plus dans l’insolite : sur une grue, dans un château gonflable sur un lac. »

Selon le youtubeur, peu importe que ses spectateurs et spectatrices se demandent qui signe le contenu qu’ils sont en train de regarder : « Si la vidéo t’a fait rire, voyager, oublier tes petits soucis, le pari est gagné que ce soit sur la chaîne de Pierre ou sur la mienne. »

Sur scène, sur YouTube et bientôt sur le petit écran ?

Comédien avant tout, Benjamin Verrecchia a foulé les planches du théâtre et connu les applaudissements du public avant d’atterrir sur le Net. Bien que se produire dans une salle ne lui manque pas, l’humoriste parle d’un « rapport affectif à la scène » qui pourrait bien le conduire à nouveau sur le chemin du spectacle. « Est-ce que je le referai sûrement un jour ? Oui », répond-il du tac au tac.

En septembre dernier, Benjamin Verrecchia est apparu (toujours en compagnie de Pierre Croce) dans le prime de Lolywood, un trio de vidéastes passés de YouTube au poste de télévision le temps d’une soirée diffusée sur TMC. Pourrait-il suivre les traces de ses amis et confrères ? « Ça dépend du projet, c’est comme tout. Le fait d’avoir un prime pour avoir un prime, ça ne m’intéresse pas. Je n’ai pas d’orgueil là-dessus, assure-t-il. Ce que j’adore le plus au monde, c’est se réunir sur un concept, présenter un jeu, se taper des crises de rire autour d’un voyage, que ce soit une aventure. Transposer ce que je fais sur YouTube à la télé, ce serait avec grand plaisir. » Pour l’heure, un tel projet n’est pas dans les tuyaux mais comme dans le monde de la cuisine, le public n’attend plus que la surprise du chef.

Source: Lire L’Article Complet