Sommeil : que valent les bouchons d’oreille connectés ?

Pour dormir au calme, il y a les bonnes vieilles protections en cire ou leur version 2.0. Une nouvelle génération de solutions antibruit qui nous facilite la nuit…

Restez informée

Avec l’âge, un sommeil plus léger impose parfois de se ménager un cocon silencieux avant le passage du marchand de sable. Bien sûr, les classiques bouchons en cire, que l’on chauffe au creux de sa main avant de les adapter à son conduit auditif, peuvent suffire. De même que ceux en mousse, bien qu’ils soient moins faciles à modeler et donc, moins efficaces. Mais l’on peut aussi se laisser tenter par les dispositifs nouvelle génération.

Ils étouffent les bruits du quotidien

Ces oreillettes intra-auriculaires ergonomiques, confortables et isolantes permettent d’atténuer les sons ambiants, et notamment ceux de basse fréquence, habituellement mal supprimés par les produits en cire. En clair, un orage, les trains, le trafic routier, la musique du voisinage, des ronflements… ne devraient plus perturber votre repos. Et côté esthétique, ils se défendent. Vos petits-enfants pourraient les confondre avec des écouteurs Bluetooth dernier cri qui permettent d’écouter de la musique avec son smartphone !

Les bouchons d’oreille connectés avancent le rendez-vous avec Morphée

Si certains modèles disposent seulement d’une fonction antibruit (type QuietOn), d’autres (Amazfit ZenBuds, Sleepbuds II de Bose, etc.) diffusent des sons relaxants étudiés pour favoriser le sommeil au moment de l’endormissement ou pendant la nuit, en cas d’insomnie. Pour recharger leurs batteries, il suffit de les glisser dans l’étui de rangement pendant six heures environ et ensuite, c’est parti pour dix heures d’autonomie pendant lesquelles les bouchons, connectés à une appli de smartphone, diffusent des ambiances sonores apaisantes inspirées de la nature (vagues, clapotis, souffle du vent…). Elles peuvent durer toute la nuit ou être stoppées à l’aide d’une minuterie préréglée.

Ils aident à se lever du bon pied

Au petit matin, impossible de programmer un réveil à l’heure de son émission de radio préférée, ni d’écouter une playlist de ses chansons favorites. En revanche, certains sont dotés d’une alarme intégrée programmable, qui sonne sans gêner l’entourage. Ouf ! Pas de risque de réveiller son chéri s’il dort comme un bébé !

Bouchons connectés : doux avec les oreilles, durs avec le porte-monnaie

Minuscules, équipés d’embouts en silicone souple très confortables, les bouchons connectés s’adaptent bien à tous les conduits auditifs, de sorte que les utilisateurs disent « les oublier ». Le bémol, c’est qu’enfermer une technologie de pointe dans un si petit appareil a un coût : entre 100 € et 270 €, les références les plus chères étant souvent les plus fiables.

À bon entendeur…

Moins onéreux que les versions connectées les plus haut de gamme et plus efficaces que leurs homologues en cire, les bouchons en silicone médical fabriqués sur mesure dans les centres auditifs (Audika, Amplifon, etc.) offrent un bon compromis. Sur rendez-vous, un audioprothésiste effectue en quelques minutes une prise d’empreintes des canaux auditifs et, quinze jours plus tard en moyenne, vous avez vos oreillettes. Le tout pour un budget de 100 € environ.

Source: Lire L’Article Complet