Sexo + 50 ans : se sentir désirée par un autre, c’est bon pour le couple !

Ne nous détournons pas de ces regards étrangers qui se posent sur nous. Bien au contraire. Outre qu’ils nous mettent du baume au cœur, ils ont aussi le pouvoir de nous reconnecter à notre amoureux !

Restez informée

C’est bien la dernière chose à laquelle on s’attendait, mais voici qu’un homme croisé par hasard nous fait comprendre que nos charmes ne le laissent pas indifférent. Cela ne nous est pas arrivé depuis longtemps, et on ne sait pas comment réagir. On oscille entre surprise, plaisir et gêne…Est-ce un problème ? Certainement pas. La culpabilité ne doit surtout pas gâcher notre contentement car se sentir convoitée par un autre que notre conjoint est bénéfique pour l’estime de soi. Et mieux encore : loin de mettre en danger notre couple, cela pourrait au contraire nous pousser (encore un peu plus) dans les bras de notre amoureux.

Un regain de confiance en soi

Le désir de l’autre, même si c’est un étranger, a un effet booster. Il nous renvoie une image positive de nous-même, ce qui joue un rôle important dans l’émergence de la libido. On doit pouvoir s’aimer sans dépendre de qui que ce soit, mais il est indéniable que l’on se plaît encore plus quand on s’aperçoit que l’on plaît à l’autre. Ce jeu de miroirs réveille le désir sexuel. Or, le regard de notre compagnon de vie n’est plus toujours suffisant au fil des années. Quand il nous dit qu’il nous trouve belle, on ne le croit qu’à moitié, on le soupçonne de se moquer ou on pense qu’il cherche à nous faire plaisir. De notre côté, prise par les contraintes du quotidien, on ne se sent pas toujours au mieux de notre séduction. On aimerait pourtant qu’elle ne disparaisse pas complètement mais on manque d’inspiration et d’occasions de l’éprouver. Ou bien des complexes nous ont fait douter de nos atouts et de notre aptitude à charmer.

Alors, quand un regard extérieur vient chambouler tout cela et nous renvoie l’image d’une femme séduisante, profitons de cette sensation agréable et prenons-la comme une chance, comme une invitation à nous regarder un peu différemment dans la glace, à faire un peu plus attention à nous. Un rien de narcissisme ne fait pas de mal, notre moral a tout à y gagner. Et comme ce désir de faire tourner les têtes qui revient n’est pas forcément dépendant de celui qui l’a provoqué, notre vie amoureuse aussi devrait en profiter. C’est un désir diffus, qui peut parfaitement se reporter sur notre homme.

Du désir et du plaisir en plus

L’envie de plaire et le fait d’être payé de retour créent une décharge de phényléthylamine dans le cerveau, un neurotransmetteur qui agit comme une amphétamine naturelle. Résultat : on a davantage d’énergie, on ne demande qu’à rire, s’amuser, changer des choses… On se sent comme rajeunie et régénérée. Cette belle énergie se déploie autant chez nous qu’à l’extérieur, et suscite des réactions positives qui renforcent encore notre bonne humeur. Notre compagnon, qui n’est pas aveugle, va percevoir ces changements sur notre visage et dans notre comportement. Nous rayonnons, pour son plus grand plaisir et le nôtre. Inconsciemment, renouer avec la séduction nous ramène à un passé pas si lointain, aux autres fois où nous avons suscité un intérêt sexuel, amoureux et notamment à la période où nous avons débuté la relation dans laquelle nous sommes à présent.

Nous reconnecter en pensées à nos premières fois, avec notre homme, risque de réactiver de délicieux émois. Quelle tenue portait-on ? Comment nous regardait-il ? Comment exprimait-il son désir ? Et si l’on revisitait avec lui les souvenirs de nos débuts, la première fois où l’on a fait l’amour ensemble, puis toutes celles qui ont suivi, le plaisir et l’amusement que l’on ressentait ? Rien de mieux que cet appel d’air pour émoustiller nos sens (les nôtres et les siens), raviver notre libido et nous inviter à reproduire ces expériences. C’est ce qui s’appelle une relation gagnant gagnant.

Un tremplin pour un nouveau départ

Et s’il s’étonne de nous voir si pimpante, si rayonnante et si désirante, rien ne nous oblige à lui expliquer que le regard d’un autre a rallumé la flamme. Stimuler sa jalousie, même gentiment, peut se révéler à double tranchant. On peut se contenter de dire que l’on va bien, ces temps-ci. Que c’est l’été, que l’on avait envie de se sentir jolie, de dépoussiérer le quotidien. On peut aussi lui expliquer que notre couple s’étant un peu endormi ces derniers temps, on a eu envie de relancer le désir et la complicité avec lui. Car on le sait, le quotidien, quoique plaisant, crée une routine qui stimule peu la libido, et qui demande à être cassée de temps en temps. Et maintenant qu’on a fait le premier pas, profitons de ce petit tremplin pour changer des choses, proposer de nouvelles idées et prolonger cet agréable climat de séduction mutuelle.

Source: Lire L’Article Complet