Retraite progressive : la solution pour travailler à temps partiel après 60 ans

Passé 60 ans, vous travaillez de 40 à 80 % d’un temps plein ou êtes artisane ou commerçante et vos revenus ont baissé de plus de 20 % ? Vous êtes peut-être éligible à la « retraite progressive », qui permet de toucher une partie de sa retraite de base et complémentaire, en continuant à travailler et à cotiser pour doper sa future pension.

Restez informée

Retraite progressive : qui est éligible ?

Pour bénéficier de la retraite progressive, il faut être sexagénaire et avoir validé au moins 150 trimestres dans ses régimes de base (les fonctionnaires, professions libérales, mandataires sociaux ne sont pas éligibles, mais les cadres au forfait jours le deviendront en 2022). Il faut aussi effectuer 40 à 80 % d’un temps plein (on peut cumuler plusieurs temps partiels). Pour les indépendants (artisans, commerçants, etc.), la réduction du temps de travail s’apprécie en comparant les revenus de l’année précédente à la moyenne des cinq dernières années.

Le calcul

Si vous travaillez à 40 %, vous percevrez 60 % de votre retraite (si vous travaillez à 60 %, ce sera 40 %, etc.). La pension est calculée au dernier jour du trimestre précédant la demande. « Après quelques mois ou années de retraite progressive, vous atteindrez l’âge du taux plein et quitterez pour de bon la vie active. Vous liquiderez alors définitivement votre pension, comme n’importe qui, et elle sera recalculée pour tenir compte des trimestres et points supplémentaires acquis pendant la retraite progressive », explique Marilyn Vilardebo, fondatrice d’Origami & Co.

Pas d’autorisation de l’employeur

Étant déjà à temps partiel, vous n’avez pas besoin de l’accord de votre employeur. Faites-lui juste remplir l’attestation mentionnant la durée de travail et envoyez-la avec le formulaire de demande de retraite progressive à la caisse de retraite.

A lire aussi :

⋙ Liquider ses droits à la retraite : attention aux erreurs

⋙ La confiture, un nouveau complément de retraite ?

⋙ Retraite : faire régulariser ses petits boulots, pas forcément rentable !

Source: Lire L’Article Complet