Restrictions, test PCR, pass sanitaire : les infos indispensables à connaître si vous partez en Espagne ou au Portugal

En Espagne et au Portugal, la situation sanitaire se dégrade et des mesures ont été prises pour contenir la diffusion du variant Delta. Face à cette menace, le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes recommande aux Français de ne pas voyager dans ces pays. Que faut-il savoir si vous avez prévu des vacances au Portugal ou en Espagne ?

Restez informée

Le variant Delta continue de se propager à travers le monde. L’Europe n’est pas en reste : d’après le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), il pourrait représenter 90 % des nouveaux cas de Covid-19 en Europe d’ici la fin de l’été.

La circulation de cette souche du coronavirus découverte en Inde en octobre 2020 est particulièrement active dans certains pays, parmi lesquels on retrouve l’Espagne et le Portugal. Le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, a ainsi recommandé aux Français de ne pas se rendre dans ces deux pays. “On va le décider dans les prochains jours mais nous pourrions prendre des mesures renforcées (…) Pour ceux qui n’ont pas encore réservé leurs vacances, évitez l’Espagne, le Portugal dans vos destinations”, a-t-il précisé le 8 juillet sur France 2 dans l’émission Les 4 Vérités.

➡️Certains Pays européens ont trop ouvert les vannes pour sauver leur saison touristique ?

« La Grèce, par exemple, qui avait fait preuve d’un peu de laxisme, a maintenant renforcé son dispositif de contrôle à l’entrée.»

🗨️ @CBeaune

▶️ #les4V @Caroline_Roux pic.twitter.com/6xTmB7pe9A

Variant Delta : quelles restrictions en Espagne et au Portugal ?

Le Portugal signale actuellement “le plus grand nombre de nouveaux cas depuis février”, selon la plateforme Reuters Covid-19 Tracker. Une réalité qui a poussé le gouvernement à prendre des mesures dans le pays : un couvre-feu de 23h à 5h a été mis en place dans 45 villes depuis le 2 juillet. Les restaurants, cafés et commerces non alimentaires ferment quant à eux à 15h30 le week-end dans les villes “à risque très élevé”.

En Espagne, “le nombre moyen de nouveaux cas recensés chaque jour a augmenté de plus de 10.000 au cours des 3 dernières semaines”, peut-on lire sur la plateforme Reuters Covid-19 Tracker. Si le variant Delta ne représente pour l’heure que 11 % des échantillons analysés sur tout le territoire espagnol, il est cependant majoritaire à Madrid, en Catalogne, à Valence et en Navarre, selon le quotidien El Pais.

Face à cette menace, des mesures restrictives ont également été prises : le port du masque est obligatoire à partir de 6 ans dans les espaces clos recevant du public, mais aussi à l’extérieur si les regroupements ne permettent pas de respecter une distance d’1,5 m. A Madrid, les bars et les restaurants ferment désormais leurs portes à 1h et la jauge est limitée à six personnes en intérieur et huit en terrasse. Des restrictions ont également été mises en place en Catalogne : les boîtes de nuit fermeront leurs portes ce vendredi pour une durée de 15 jours.

Covid-19 : les règles à connaître pour partir en Espagne et au Portugal

Si le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes au sein du gouvernement recommande d’éviter l’Espagne et le Portugal, les Français qui décideraient malgré tout de s’y rendre doivent respecter certaines règles. Pour voyager en Espagne, ils doivent présenter au choix : un certificat justifiant d’une vaccination complète contre la Covid-19 depuis au moins 14 jours, un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h, un certificat de rétablissement de la Covid-19, ou un certificat Covid de l’UE, aussi appelé pass sanitaire européen.

Pour aller au Portugal, il est également possible de présenter ce fameux certificat Covid de l’UE sous réserve que celui-ci contienne la preuve d’un schéma vaccinal complet datant d’au moins 14 jours, d’une immunité certifiée par un test PCR positif réalisé il y a plus de 11 jours et moins de 180 jours ou d’un test PCR négatif datant de moins de 72h. il est également possible de présenter le résultat négatif d’un test rapide antigénique datant de moins de 48h. Au Portugal comme en Espagne, les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de présenter ce certificat.

A lire aussi :

⋙ Le pass sanitaire européen est disponible, comment le télécharger et l’utiliser ?

⋙ Variant Delta : une quatrième vague cet été ? La mise en garde d’Olivier Véran et des médecins

⋙ Variant Delta : les non-vaccinés seront-ils réellement “tous contaminés” par cette souche ?

Source: Lire L’Article Complet