Ramener un chien ou un chat de l’étranger, les règles à connaître

Il n’est vraiment pas simple de ramener un chien ou un chat depuis l’étranger, les règles sont très strictes. On vous dit tout.

Restez informée

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à ramener votre animal depuis l’étranger : déménagement, adoption lors d’un voyage… Pour entrer en toute légalité sur le sol français, un chien ou un chat doit être impérativement identifié par puce électronique. Une exception est faite pour les animaux identifiés par tatouage avant le 3 juillet 2011, qui peuvent être exemptés de puce électronique à condition que leur tatouage soit toujours lisible. Comptez entre 70 et 80 € pour une puce électronique et 60 € pour un tatouage (prix variable selon les vétérinaires).

Vaccination, passeport, certificat de bonne santé…

L’animal doit également être vacciné contre la rage (comptez environ 60 €), avec un vaccin en cours de validité. Pour une primo-vaccination (possible à partir de l’âge de 3 mois du chiot ou chaton), la validité de ce vaccin prend effet 21 jours après l’injection. Si l’animal que vous ramenez avec vous n’est pas encore vacciné contre la rage, prévoyez donc une marge suffisante d’au moins 3 semaines avant le vol pour effectuer sa première injection. Par ailleurs, si le chien ou le chat provient d’un pays de l’Union européenne, il devra également être titulaire d’un passeport européen.

Si votre animal provient d’un pays hors UE, les conditions sont sensiblement les mêmes, mais des démarches s’ajoutent. L’identification par puce électronique et la vaccination contre la rage en cours de validité restent deux conditions obligatoires. L’animal doit également disposer d’un carnet de vaccination à jour et d’un certificat de bonne santé complété et signé par un vétérinaire agréé.

S’ajoute à cela, en provenance de certains pays, l’obligation d’un titrage sérique des anticorps antirabiques. Ce titrage est à effectuer 30 jours après la vaccination et au moins 3 mois avant le voyage dans un laboratoire agréé par l’UE. Comptez environ une centaine d’euros. Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de l’ambassade du pays ou d’un vétérinaire local.

Source: Lire L’Article Complet