Racisme dans les Disney : votre regard sur ces trois films va changer

Attention, le regard doux et nostalgique que vous portez sur ces trois films cultes de Disney risque de changer après avoir appris tout cela. D’autant plus car vous adorez très probablement ces trois dessins animés.

  • Carola Rackete, du sauvetage des migrants à la défense de la forêt

    AFP

  • Un camion obligé de freiner en urgence à cause d'une chose inattendue

    KameraOne

  • «Pour moi ce n'est pas le sujet majeur»: Guillaume Larrivé réagit aux propos de Darmanin sur les rayons de cuisine communautaire

    Le Figaro

  • "A la vitesse du vent", les lacs kényans atteignent des niveaux alarmants

    AFP

  • Philippines : un village dévasté par une coulée de boue spectaculaire

    KameraOne

  • «Nous nous battons pour la vérité»: des manifestations sous tension à Lagos malgré le couvre-feu total

    Le Figaro

  • Poursuivi par la police, il s'arrête dans une station-service pour prendre de l'essence

    KameraOne

  • L'explosion dans un immeuble de Karachi fait un mort

    AFP

  • Au Golan, le legs de Trump n'est pas un hôtel mais une colonie israélienne

    AFP

  • Présidentielle américaine : les États où tout va se jouer

    Le Figaro

  • Voici Graham, le modèle humain imaginé pour survivre aux accidents de la route

    Gentside

  • Des médecins pensent avoir trouvé de nouveaux organes secrets au centre de notre tête

    Gentside


  • Carola Rackete, du sauvetage des migrants à la défense de la forêt
    Pour empêcher l'abattage d'arbres destiné à construire un tronçon d'autoroute, des activistes occupent une partie de la forêt de Dannenrod en Allemagne, vivant dans des cabanes à plus de dix mètres de hauteur. Parmi eux, Carola Rackete, ancienne capitaine du navire humanitaire Sea Watch, qui a bravé un blocus italien pour débarquer des migrants.


    AFP


  • Un camion obligé de freiner en urgence à cause d'une chose inattendue
    Au Vietnam, un chauffeur de camion a été surpris lorsqu'un collègue roulant devant lui, a soudainement dû freiner en urgence. Voici la raison de cette manœuvre.


    KameraOne


  • «Pour moi ce n'est pas le sujet majeur»: Guillaume Larrivé réagit aux propos de Darmanin sur les rayons de cuisine communautaire
    Guillaume Larrivé, député LR de l'Yonne, président de La France Demain était l'invité du Talk-Le Figaro ce mercredi 21 octobre. Il a réagi aux propos de Darmanin sur les rayons de cuisine communautaire.


    Le Figaro

VIDÉO SUIVANTE

Disney vous avertit sur ces clichés racistes

Disney a pris une décision très importante. Dorénavant, il y aura un message d’avertissement devant certains de ses films afin de mettre en garde le spectateur contre certains clichés ou stéréotypes qui “étaient fautifs à l’époque et sont fautifs aujourd’hui”. En effet, le racisme est bel et bien présent dans l’univers Disney.

Que dit ce fameux message présent avant chaque film, même sur Disney+ ? “Ce programme comprend des descriptions négatives et/ou des mauvais traitements de certaines peuples ou cultures”. Et il suffit de s’intéresser d’un peu plus près à trois de ces films pour comprendre que cet avertissement était nécessaire.

Dumbo, Peter Pan et Les Aristochats pointés du doigt

Ici, nous allons prendre l’exemple de trois films qui comporteront désormais ce message. Trois dessins animés frappants car très célèbres et appréciés par les grands et les petits : Dumbo, Peter Pan et Les Aristochats.

Dans Dumbo par exemple, le leader des corbeaux s’appelle Jim Crow. Si cela ne vous dit rien, ce nom est très connu aux États-Unis car c’est celui des lois ségrégationnistes qui sévissaient outre-Atlantique. Cela imposait des mesures strictes pour séparer les Blancs et les Noirs. Comme le fait qu’il existait des toilettes pour les Blancs et d’autres toilettes pour les “gens de couleur”.

“Des stéréotypes exagérés”

Peter Pan également est ciblé à cause des Amérindiens appelés les “Peaux Rouges” et moqués par le héros et ses amis. Et le pire concerne probablement Les Aristochats. Dans ce film en apparence mignon, plusieurs scènes ont été jugées racistes, comme celle où un chat représenté comme une caricature des personnes asiatiques avec les yeux bridés joue du piano avec des baguettes. On vous laisse avec ce qu’a reconnu Disney concernant ce film et, si vous en voulez plus, rendez-vous dans la vidéo en tête d’article.

“Le chat est représenté comme une caricature des personnes asiatiques avec des stéréotypes exagérés comme les yeux bridés et les dents de lapin.”

Source: Lire L’Article Complet