Quels fruits et légumes de saison en août ?

  • Jusqu’à -70% de réduction sur CDiscount


    Sponsorisé

    CDiscount


  • Vos séries préférées sont sur Prime Video: 30 jours gratuits


    Sponsorisé

    Prime Video

Quels fruits et légumes de saison en août ?

La prune

Qu’y a-t-il de meilleur qu’une prune mûre à souhait qu’on savoure de mi-juillet à octobre ? Selon la variété, elle peut être rouge, légèrement acide, ou jaune, à la saveur plus douce, pour un quota calorique de 48,7 kcal/100g. A l’achat, on la trouve avec un prix au kilo situé entre 1 et 3€, et pour être certaine de se régaler, on se dirige obligatoirement vers des fruits souples au toucher, donc gorgés de sucre, pour éviter les produits trop acides.

L’idée recette : quand le fruit est bien mûr, on le savoure à la croque, mais on peut aussi le glisser sur des brochettes avec du bœuf ou de l’agneau, pour un barbecue sucré-salé.

Découvrez la recette du cobbler aux prunes

Le basilic

De juin à septembre, on ajoute du basilic à tout va pour apporter goût et couleur à nos plats, comme dans la fameuse salade tomate mozza ou salade caprese. A l’achat, on choisit une botte aux feuilles bien vertes, sans meurtrissures, à conserver dans un verre rempli d’eau. On s’abstient aussi de le faire cuire pour éviter qu’il ne perde sa couleur et ne noircisse, et on l’ajoute donc frais, simplement ciselé, juste avant de servir.

L’idée recette : rien ne vaut un pesto maison à base de basilic, de pignons et d’huile d’olive. On peut aussi remplacer les pignons par des amandes, des noix de cajou ou encore des pistaches pour un pesto original.

Découvrez la recette du pesto basilic pistache

Poivron corne de bœuf

Le poivron corne de bœuf est un légume allongé disponible de juin à septembre, vendu à environ 3€ le kilo. Qu’il soit rouge ou vert, on le choisit ferme et surtout pas mou, pour le cuisiner aussi bien cuit (comme dans la fameuse piperade) que cru. Très doux, il ne contient que 21,3 kcal/100g quand il est vert, et 34,3kcal/100g, quand il est rouge.

L’idée recette : on peut le préparer en antipasti délicieux ou farci avec de la viande. Il peut aussi être glissé sur des brochettes de viande à faire cuire au barbecue ou au four, pour se régaler jusqu’à la fin de l’été.

Découvrez la recette de la salade du Sud aux sardines

La figue

Au mois d’août, c’est le moment de se régaler de savoureuses figues, sucrées à souhait. Parmi les variétés disponibles, on trouve la figue de Bordeaux, plutôt longue, et celle de Solliès qui est très répandue, à la chair rouge foncée. L’une comme l’autre contiennent 66,8 kcal/100g, et quel que soit le mode de consommation (cuit ou cru), il est impératif de choisir des fruits très souples, plus sucrés. A l’inverse, si la figue est ferme, l’intérieur sera plus blanc et moins bon.

L’idée recette : en confiture, chutney, tarte, confite, rôtie, crue, ou servie avec de la viande, la figue est un fruit qui s’adapte à tout.

Découvrez la recette de la pizza aux figues, crème à l’ail et noix de coco

La batavia

Avis aux amateurs de « croquant », la batavia, disponible de mai à septembre, apportera de la douceur à tous vos plats. A l’achat, comme pour toutes les salades, il ne faut pas qu’elle soit ramollie et ses feuilles doivent être vertes et sans meurtrissures. Pour la nettoyer, il suffit de l’effeuiller complètement, puis de la nettoyer rapidement avec de l’eau et du vinaigre. Attention, on ne la laisse pas tremper, cela aurait pour effet de la ramollir. Ce produit hyper-léger (15,5 kcal/100g) qui ne se fait jamais cuire, est vendu entre 1 et 1,20€ l’unité.

L’idée recette : pas besoin de fioritures avec la batavia, une simple vinaigrette bien citronnée suffit. Évidemment, on l’assaisonne au dernier moment pour conserver tout son croquant.

Découvrez la recette des salades vertes, vinaigrette au miel

La mirabelle

Petite, jaune, sucrée, et gourmande à souhait, la mirabelle est la petite prune qu’on se plaît à distiller de l’entrée au dessert de début août à fin septembre. Souple au toucher, avec parfois des tâchées rosées, voici la garantie d’un produit à maturité, délicieusement sucré, renfermant 61,8 kcal/100g. Attention, si les fruits sont très souples, signe que les mirabelles sont trop mûres, on les réserve pour la cuisson. A l’achat, leur prix de vente se situe entre 3,5 à 4€ le kilo.

L’idée recette : cuites en clafoutis ou pour accompagner de la viande, on peut aussi savourer les mirabelles simplement à la croque, pour profiter de leur saveur.

Découvrez la recette des brochettes de mirabelles au chèvre et bresaola

Tomate cerise cœur de pigeon

Parmi les différentes variétés de tomates cerises disponibles sur les étals, il y en a une qu’il serait dommage d’oublier : la cœur de pigeon.  Une tomate cerise allongée, dont la saison s’étend de mai à octobre, avec un prix de vente oscillant entre 3 et 4 € le kilo, qui ne renferme que 29,4 kcal/100g, autant dire une goutte d’eau dans l’océan ! A l’achat, on la choisit ferme et bien rouge, et on la savoure à cru uniquement pour profiter au maximum de son goût sucré.

L’idée recette : Elle est tellement agréable seule, qu’il serait dommage de la faire cuire ou de dénaturer sa saveur avec d’autres aliments comme des dips. On la sert donc en apéritif en parallèle d’une assiette de charcuterie, tout simplement.

Découvrez la recette de la pizza british tomates cerises et pecorino

L’amande

On trouve l’amande fraîche sur les étals de juin à septembre, avec un prix situé entre 7 et 7,5€ le kilo. Si on peut la déguster nature pour profiter pleinement de son goût, on peut aussi l’inclure dans des plats, comme dans un tajine de poulet au citron confit. Côté calories, l’amande étant un fruit oléagineux, elle est riche, voire très riche avec 613 kcal/100g, mais on ne la zappe pas pour autant de son panier, il faut juste ne pas en abuser.

L’idée recette : on la glisse dans une salade de fruits à base de pêches, de nectarines, et d’abricots, où l’amande, loin de passer inaperçue, apportera un maximum de croquant.

Découvrez la recette de la salade de céréales, pêches, et amandes

La fraise des bois

La fraise des bois est un produit fragile qui ne supporte pas la chaleur, qu’il faut cueillir le soir ou la nuit, et conserver au frigo jusqu’au service. On la trouve sur les étals de juillet à début octobre, entre 7,5 et 8€ la barquette de 100g. A l’achat, on choisit les fraises bien rouges et fermes, et on fuit les fruits mous, désagréables en bouche.

L’idée recette : on propose la fraise des bois simplement sur une assiette de fruits rouges, ou en topping d’un sablé surmonté d’une mousse coco. Un régal.

Découvrez la recette des fraises des bois réglisse de Christophe Michalak

La figue de Barbarie

La figue de Barbarie est un fruit qu’on trouve d’août à novembre, vendu entre 3 et 4€ le kilo, et qui n’a de commun avec la figue standard que le nom. Sous sa robe très colorée qui peut aller du vert au jaune en passant par le rose, sa chair orangée renferme 54,7 kcal/100g. Côté cuisine, ce fruit doit impérativement être pelé avant d’être consommé, à cru, la plupart du temps.

L’idée recette : la figue de Barbarie est sublime seule, mais on peut aussi l’agrémenter de fleur d’oranger et l’associer à une boule de glace pour un dessert estival, tout en fraîcheur.

Source: Lire L’Article Complet