Quel est mon signe lunaire et que dit-il de ma personnalité ?

“Je me suis rendu compte que ma Lune était d’une extraordinaire richesse pour moi”, témoigne d’entrée de jeu l’astrologue féministe Madame Rima*, qui pendant de nombreuses années a retenu ses émotions.

Sa rencontre avec les pratiques ésotériques a su changer sa vision du monde et son rapport à l’intime. Aujourd’hui, la Lune est son astre préféré mais aussi son cheval de bataille astro : “Oui, ton Soleil est en tel ou tel signe, mais où est ta Lune ? Car c’est un couple !”, s’exclame-t-elle.
Et ajouter pour expliquer l’importance de la complémentarité entre ces deux astres : “Le Soleil est le principe acteur et la Lune le principe récepteur (vie intime, imaginaire, gestion des émotions). Si la Lune n’était pas là, notre soleil serait clairement perdu”.

Oui, ton Soleil est en tel ou tel signe, mais où est ta Lune ? Car c’est un couple !

Car seuls le Soleil et l’ascendant ne peuvent être le duo garant de nos profils astro. Nos thèmes sont bien plus vastes, bien plus riches ; et connaître sa Lune est incontournable pour explorer nos personnalités, astrologiquement parlant en tout cas.

Ce que représente la Lune dans notre thème astral 

Guide de nos nuits et gouvernante de nos émotions, la Lune est le phare qui nous oriente au moment où notre vie solaire s’arrête.

“On a tendance à relier notre principe lunaire à nos organes et à notre système digestif, explique Madame Rima. C’est elle qui va analyser intérieurement ce qui nous arrive – d’où cette digestion et cette importance dans notre caractère”.

Cet astre est marqué par une extrême sensibilité. Il est changeant, mouvant, voire lunatique (évidemment !). “La Lune est complètement reliée à notre faculté d’imagination”, souligne l’astrologue parisienne. De son côté, la créatrice de My Sweet Astrology, Nathalie Ros**, précise qu’il s’agit d’un astre rattaché aux femmes, “son cycle dure d’ailleurs 28, 29 jours comme le cycle menstruel”, indique-t-elle.

Et rappelle qu’outre son aspect émotionnel, le caractère lunaire est aussi lié à la passivité, la nostalgie et l’indécision.

Bien sûr, l’énergie de la Lune – comme toute autre planète – s’exerce et se ressent différemment selon sa position au sein de notre thème natal.

Les différents profils lunaires

  • Lune de Terre

Les Lunes de Terre (soit le Taureau, la Vierge et le Capricorne) ont “besoin de stabilité, de structure et de concret. Que ça ne parte pas dans tous les sens !”, explique Madame Rima. L’aspect sécurité est très important pour ces profils.

Notons aussi que les Lunes en Taureau possèdent une force particulière. “Le territoire d’exaltation de la Lune est le Taureau”, explique-t-elle. L’astrologue parisienne note une volonté de protection, une imagination fertile, un besoin nourricier. “Le Taureau arrive en terre ultra féconde”, note-t-elle. Prêt à brouter à en perdre la raison.

  • Lune d’Eau

Rêve, imagination, intuition. Voilà le portrait des Lunes dites d’Eau – le Cancer, le Scorpion et les Poissons. Ces Lunes sont enfantines, désillusionnées (coucou les Scorpions) ou idéalistes. “Elles sont toutes assez clairvoyantes et optimistes”, affirme Madame Rima. Soulignons que le Cancer est le signe qui a le plus d’atomes crochus avec la Lune : il joue à domicile. 

“Le signe domicile de la Lune, c’est le Cancer. Elle est au maximum de sa puissance, elle est à l’aise”, constate Nathalie Ros. “Les Lunes en Cancer sont des personnalités qui sont à la fois très expansives, mais également en proie à une forme de fragilité presque innée au niveau émotionnel, complète Madame Rima. Elles ont besoin de réconfort et de la chaleur du foyer”. 

Côté Lune en Scorpion, l’ambiance est moins joviale. Voire auto-destructrice, prévient Nathalie Ros. Mais du chaos en ressort toutefois une excellente capacité de régénération vis-à-vis de l’échec.

Les Lunes en Poisson possèdent quant à elles une vraie créativité, une imagination très forte, couplées à un esprit visionnaire et aimant.

  • Lune d’air

Ces Lunes là (Gémeaux, la Balance et le Verseau) sont plus détachées émotionnellement, indique Madame Rima. Et ont terriblement besoin de connexion : “Pour elles, vivre seule, sans le groupe, est impensable. Elles ont besoin de se nourrir à travers l’échange, besoin de se relier à l’autre”.

Si les Lunes Gémeaux misent davantage sur des échanges “rapides” (de type ping pong), les Lunes en Balance, elles, investissent dans le partenariat et les alliances harmonieuses. Les Lunes Verseaux auront quant à elles de grands idéaux. “Une sensibilité envers l’humanité, un besoin de se sentir utile et de servir une cause”, précise Nathalie Ros.

  • Lune de Feu

“Ce sont des Lunes d’affirmation”, constate Madame Rima. Qui vivent fort leurs émotions, avec des variantes selon les signes (Bélier, Lion et Sagittaire). “La Lune en Feu est plus impétueuse, elle va vouloir nourrir par les flammes ses aspirations”.

La Lune en Bélier est par exemple instinctive, versatile, très passionnée. Côté Lune en Sagittaire, le tempérament est justicier, très débrouillard mais aussi doté d’une grande instabilité, analyse la fondatrice de My Sweet Astrology. Les Lunes en Lion, lavées de leurs paillettes, sentent bon la grand-mère protectrice, chaleureuse et aimante.

Comment calculer son signe lunaire ?

Penchons-nous maintenant le calcul de notre signe lunaire : pour savoir à quelle Lune se vouer, il faut se référer à sa carte du ciel de naissance, c’est-à-dire connaître la position de la Lune à l’heure à laquelle nous avons sorti la tête de l’eau. Ou d’ailleurs, mais vous avez compris le principe. 

Pour ce calcul, nous avons besoin d’une date de naissance et d’une calculette.

Afin de calculer votre signe lunaire, additionnez le chiffre correspondant à votre année de naissance :

Ensuite, reportez-vous au chiffre correspondant à votre mois de naissance, ci-dessous. Si vous êtes né(e) en …

  • Janvier, le chiffre associé est le : 0
  • Février : 4
  • Mars : 4
  • Avril : 8
  • Mai : 11
  • Juin : 14
  • Juillet : 17
  • Août : 21
  • Septembre : 24
  • Octobre : 27
  • Novembre : 3
  • Décembre : 6

Enfin, additionnez ces deux données (le chiffre associé à votre année de naissance ainsi que celui associé à votre mois de naissance) à votre jour de naissance – par exemple : si vous êtes né.e un jeudi 4, ce chiffre sera le 4.

Après ce calcul (complètement lunaire ?), si vous obtenez une somme comprise entre 0 et 28, votre malheur mathématique est terminé. Mais, si vous obtenez une somme entre :

  • 29 et 54, soustrayez 27
  • 55 et 81, soustrayez 55
  • supérieure à 81, soustrayez 82

Maintenant, avec le résultat final, vous pouvez (enfin) connaître votre signe lunaire. Selon vos calculs, si vous avez obtenu une somme de :

  • 0 ou 1 ou 27 ou 28, votre signe lunaire est Bélier
  • 2 ou 3 ou 4, votre signe lunaire est Taureau
  • 5 ou 6, votre signe lunaire est Gémeaux
  • 7 ou 8, votre signe lunaire est Cancer
  • 9 ou 10, votre signe lunaire est Lion
  • 11 ou 12 ou 13, votre signe lunaire est Vierge
  • 14 ou 15, votre signe lunaire est Balance
  • 16 ou 17, votre signe lunaire est Scorpion
  • 18 ou 19, votre signe lunaire est Sagittaire
  • 20 ou 21 ou 22, votre signe lunaire est Capricorne
  • 23 ou 24, votre signe lunaire est Verseau
  • 25 ou 26, votre signe lunaire est Poisson

Ainsi, si vous êtes né(e) le 12 octobre 1962, vous devez additionner le 15 (cf. tableau) + 27 (cf. référence à la liste des mois) + 12, soit 54. Vous devez ensuite soustraire 27, soit 27. Votre signe lunaire est donc Bélier !

Ce calcul – aussi laborieux soit-il – en vaut la chandelle (si, si) car l’unique satellite naturel de la Terre possède une haute importance en astrologie !

Et si viser la Lune ne fait ni peur à Amel Bent ni aux astrologues : foncez explorer la vôtre.

* Madame Rima, astrologue naturaliste et féministe. ** Nathalie Ros, astrologue traditionnelle occidentale, spécialiste de l’astrologie lunaire et karmique, créatrice de My Sweet Astrology et co-productrice du podcast La Pause Astro.

Source: Lire L’Article Complet