Puis-je être cas contact si j’ai déjà eu le Covid-19 ?

Les personnes testées positives peuvent-elles être considérées comme cas contact juste après leur infection ? On vous répond.

Restez informée

Alors que la France fait face à une cinquième vague de grande ampleur, le nombre de personnes testées positives explose. On recensait 261 500 nouveaux cas confirmés en vingt-quatre heures ce jeudi 6 janvier 2022*. Avec une telle flambée épidémique, le nombre de cas contacts se multiplie également. Seulement voilà, difficile de s’y retrouver parmi toutes les consignes, pour savoir quelle attitude adopter. Si les mesures d’isolement des cas contacts dépendent de leur schéma vaccinal qu’en est-il des personnes récemment contaminées par le Covid-19 ? Peuvent-elles devenir cas contact juste après avoir contracté le virus ? Pas vraiment.

Si vous avez eu le Covid-19 il y a moins de deux mois

Selon le gouvernement, un cas contact est une personne qui a été en contact avec une personne positive au Covid-19 sans protection efficace. Dans la mesure où le risque de contracter le virus une deuxième fois dans une période assez courte est très faible, les personnes ayant été malades moins de deux mois avant d’être en contact avec une personne testée positive ne sont pas considérées comme cas contacts. « Si vous avez déjà eu la Covid il y a moins de deux mois, alors vous n’êtes pas considéré comme cas contact », peut-on lire sur le site du ministère de la Santé. Par conséquent, aucune règle d’isolement ne s’applique dans cette situation.

Covid-19 : les nouvelles règles d’isolement des cas contacts

Depuis quelques jours, la littérature réglementaire concernant l’isolement des personnes contaminées et cas contacts a évolué. Si vous avez été en contact avec une personne testée positive au Covid-19 et que vous n’avez pas contracté le virus ces deux derniers mois, les règles d’isolement dépendront alors de votre schéma vaccinal. Si vous êtes complètement vacciné, vous êtes considéré comme un « risque modéré » et vous n’êtes pas dans l’obligation de vous isoler. En revanche, vous devrez faire deux autotests de contrôle deux et quatre jours après le dernier contact avec la personne positive. Si vous n’êtes pas vacciné ou que votre schéma vaccinal n’est pas complet, il faudra alors respecter un isolement strict de sept jours avant de réaliser un test antigénique ou PCR. Si le résultat du dépistage est négatif, vous pouvez alors sortir de l’isolement. Dans le cas contraire, vous devenez alors un cas positif et devrez respecter à nouveau un isolement.

Que vous soyez vacciné ou non, il est essentiel de respecter scrupuleusement les gestes barrières, de limiter les interactions sociales et de porter le masque à l’extérieur comme à l’intérieur.

Source: Lire L’Article Complet