Protocole sanitaire à l’école : plusieurs tests négatifs pourraient être demandés aux élèves après un cas de Covid-19

Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé une nouvelle mesure concernant le protocole sanitaire à l’école. Après un cas avéré de Covid-19 dans une classe, plusieurs tests négatifs pourraient être exigés aux élèves afin de pouvoir retourner en cours.

Restez informée

Le protocole sanitaire à l’école sera-t-il renforcé ? C’est en tout cas ce qu’a annoncé Jean-Michel Blanquer sur France Inter ce mardi 28 décembre. Le ministre de l’Éducation nationale a ainsi soulevé la possibilité d’exiger plusieurs tests négatifs aux élèves après un cas de Covid-19 dans une classe.

Plusieurs tests négatifs pourraient être demandés aux élèves pour retourner à l’école

Ainsi, pour pouvoir retourner en classe après un cas de Covid-19, plusieurs tests négatifs et non plus un seul, comme c’est le cas actuellement, pourraient être demandés aux élèves : « Nous allons probablement aller vers deux ou trois tests » indique Jean-Michel Blanquer à nos confrères de France Inter. Ces tests devront ainsi être présentés à « plusieurs jours d’intervalle« .

[email protected] : « Pour revenir à l’école, il ne faudra plus seulement présenter un test négatif, mais plusieurs tests, réalisés à plusieurs jours d’intervalle. » #le69inter pic.twitter.com/1bNvSLaOKF

Si le délai entre les différents tests n’a pas encore été décidé par le gouvernement, aucun changement n’est cependant à prévoir avant la rentrée scolaire : contacté par nos confrères de BFM TV, le cabinet de Jean-Michel Blanquer affirme en effet qu’une concertation est en cours.

La rentrée scolaire ne sera pas décalée, comme le demandaient certains professionnels de santé

Dans une tribune publiée par le Journal du Dimanche le 26 décembre, une cinquantaine de professionnels de santé exprimaient leur inquiétude face à la hausse des cas de contamination au Covid-19. Ils recommandaient ainsi la mise en place de l’enseignement à distance et appelaient à un « report de la rentrée du 3 janvier« . Une demande qui n’a pas été entendue par le gouvernement français : la rentrée scolaire ne sera pas décalée.

Le protocole sanitaire dans les écoles ne changera également pas : il restera au niveau 3 dans l’enseignement primaire et au niveau 2 dans l’enseignement secondaire. Cependant, comme l’a annoncé Jean-Michel Blanquer, la politique de tests devrait évoluer dans les semaines à venir.

Source: Lire L’Article Complet