Personnaliser la sonnerie du réveil sur son smartphone, mode d'emploi

Utilisé comme réveil, le smartphone offre la possibilité de se lever avec le son traditionnel d’une alarme. Mais il permet aussi des réveils plus doux, avec des sonneries musicales ou des bruits de nature. Suivez le guide.

Restez informée

Si la sonnerie de base convient à de nombreux utilisateurs, il est possible de la modifier en quelques instants. Deux options sont possibles. Dans le premier cas, l’utilisateur peut faire son choix parmi une sélection de sons, souvent les mêmes que ceux proposés comme sonnerie d’appel. Il arrive cependant que les sons incluent des morceaux spécifiques, plus doux et inspirés de la nature. Dans le deuxième cas, vous pouvez choisir votre chanson préférée et en faire votre alarme.

Personnaliser son réveil sur un smartphone Android

Appuyez sur l’application « Horloge » et sélectionnez la fonction « Réveil ». En haut à droite de l’écran, vous verrez 3 petits points. Appuyez dessus : cela ouvrira les paramètres associés au mode « Réveil ». Appuyez alors sur « Sonnerie de l’alarme » pour accéder à la bibliothèque de sons déjà intégrée au smartphone. À la base, les mélodies disponibles font entre une et trente secondes et sont jouées en boucle au réveil. Si vous souhaitez mettre une musique, une fois dans la liste des sons, choisissez l’option « Choisir une sonnerie locale » ou « Choisir une sonnerie en ligne » et sélectionnez votre chanson préférée.

Personnaliser son alarme sur un iPhone

Si vous avez un iPhone, vous pouvez paramétrer un son différent à chacun de vos réveils. Cette opération ne peut se faire que lorsque vous programmez une alarme. Pour cela, appuyez sur l’application « Horloge », sélectionnez l’option « Alarme » et appuyez sur le symbole « + ». Déterminez l’heure de réveil et la fréquence. Enfin, appuyez sur la petite flèche située à droite de la sonnerie sélectionnée de base. Vous aurez alors accès au catalogue des mélodies disponibles sur votre iPhone et pourrez choisir celle qui vous plaît le plus.

Source: Lire L’Article Complet