Pass sanitaire : pourquoi il sera finalement exigible à partir de 12 ans et deux mois

Le gouvernement vient d’annoncer que finalement, l’âge minimum requis pour la présentation obligatoire d’un pass sanitaire pour accéder aux lieux recevant du public, est fixé à 12 ans et deux mois à compter du 30 septembre, et non plus 12 ans, comme cela avait été précédemment fixé. Voici pourquoi cette nuance est importante.

Restez informée

Mis en place en France depuis le 21 juillet 2021, pour accéder à certains événements ou regroupements, le pass sanitaire a depuis été rendu obligatoire à l’ensemble des établissements, des activités de restauration, de transports en commun de longue distance, et autres lieux recevant du public.

Depuis le 15 juin dernier, la campagne de vaccination en France s’est étendue aux mineurs de 12 à 17 ans inclus, et les adolescents ont donc eux aussi accès à leur pass sanitaire.

Pass sanitaire : à partir du 30 septembre, les mineurs devront aussi le présenter

Si à ce jour, à l’entrée des trains, des restaurants, des cinémas, des complexes sportifs, ce précieux sésame n’est demandé qu’aux personnes majeures, à compter du 30 septembre 2021, le pass sanitaire sera exigé pour les mineurs âgés de 12 à 17 ans, comme l’avait annoncé le gouvernement.

Comme pour les adultes, le pass sanitaire pour les mineurs pourra être obtenu de trois manières différentes :

  • La possibilité de présenter un schéma vaccinal complet, en tenant compte du délai nécessaire fixé après la dernière injection (7 jours pour les vaccins Pfizer et Moderna, 28 jours pour le vaccin Johnson & Johnson).
  • La preuve d’un test PCR négatif de moins de 72h ou d’un test antigénique de moins de 48h
  • L’attestation de rétablissement suite à une contamination (test PCR ou antigénique positif datant de plus de 11 jours et de moins de 6 mois).

Le pass sanitaire sera finalement exigible à partir de 12 ans et deux mois

Mais le gouvernement est récemment revenu sur l’âge fixé pour la présentation obligatoire d’un pass sanitaire en cours de validité, puisqu’il a été précisé que le QR code ne sera finalement demandé qu’aux mineurs âgés de 12 ans et deux mois, pas avant.

Cette décision fait suite aux problèmes que pourraient rencontrer certains parents qui ont des enfants qui fêteraient leurs 12 ans juste avant ou juste après cette date fixée au 30 septembre… Décaler de deux mois l’âge minimum requis pour la présentation obligatoire d’un document attestant d’un parcours vaccinal complet laisse donc le temps aux familles de s’organiser pour la vaccination de leur enfant qui entre dans leur douzième année au mois de septembre ou au mois d’octobre.

Source: Lire L’Article Complet