Pass sanitaire : comment savoir si le vôtre sera désactivé le 15 janvier ?

À partir de ce mercredi 15 décembre, certaines personnes pourront voir leur pass sanitaire désactivé. De qui s’agit-il ? Comment savoir si vous êtes concerné ? On fait le point.

Restez informée

Pourrez-vous toujours dîner au restaurant ou aller au cinéma ce week-end ? Ce samedi 15 janvier, de nombreux pass sanitaires – bientôt transformés en pass vaccinaux – risquent d’être désactivés. Selon le ministère des Solidarités et de la Santé, près de 800 000 personnes seraient concernées.

Qui sont les personnes concernées par la désactivation du pass sanitaire ?

Il y a un mois, les personnes âgées de plus de 65 ans ayant obtenu leur seconde injection il y a plus de six mois et quatre semaines perdaient leur pass sanitaire. À partir du 15 janvier 2022, c’est au tour des adultes âgés de 18 à 65 ans ayant reçu leur dernière injection il y a plus de six mois et quatre semaines de voir leur pass sanitaire expirer. Exemple : Pierre a 61 ans, il a reçu sa deuxième injection le 19 juin dernier. S’il ne fait pas de rappel, son pass sera désactivé le 19 janvier 2022. Si c’est votre cas, il vous faudra alors réaliser un test PCR, antigénique ou autotest pour pouvoir accéder à certains lieux, jusqu’à la mise en place du pass vaccinal, à partir de laquelle les tests de dépistage ne seront plus valables.

Comment savoir si votre pass sanitaire va être désactivé ?

Depuis sa mise à jour il y a quelques semaines, l’application TousAntiCovid affiche une alerte en cas d’expiration de votre pass dans les 21 jours qui suivent. Si c’est votre cas, vous devriez voir apparaître ce message surligné en jaune : « Ce pass activité ne sera plus valide le 15 janvier 2022. Un rappel est nécessaire ». La date d’expiration de votre pass est également disponible sur votre certificat de vaccination, dans le carnet de l’application ou encore sur votre format papier remis par le professionnel de santé.

Pour vous aider à y voir plus clair, le ministère des Solidarités et de la Santé a mis en place un simulateur sur son site internet. Il suffit d’y entrer votre âge, le nom de votre vaccin et la date de votre dernière injection. La plateforme vous donnera alors la date d’expiration de votre précieux sésame.

Source: Lire L’Article Complet