Nos conseils pour entretenir vos revêtements en fibre naturelle

Beaux et résistants, ils sont plébiscités pour les sols. Mais leur solidité ne vous dispense pas d’en prendre soin.

Restez informée

Les revêtements en fibre naturelle qui redoutent l’eau

Dans leur grande majorité, ils ne l’apprécient guère. A l’instar du sisal, issu de l’agave, qu’il faut protéger au risque d’y voir des moisissures se développer. Donc, on se contente de l’aspirateur au quotidien et des détachants en poudre pour le nettoyage, après avoir absorbé, dans la mesure du possible, les éventuelles traces de liquides. Même chose pour le jute, le chanvre ou la fibre de coco.

Celui qui aime l’eau

Le jonc de mer fait exception. Non seulement il supporte l’eau, mais il l’apprécie. D’où sa présence possible dans une salle de bains. Il est recommandé de l’humidifier régulièrement avec une serpillière pour lui donner un coup de peps.

A lire aussi :

⋙ 5 astuces infaillibles pour nettoyer et entretenir correctement ses tapis

⋙ Rotin, raphia, bambou… Le retour des fibres naturelles

⋙ Comment nettoyer un tapis : nos astuces malines

Source: Lire L’Article Complet