Nos conseils pour conserver ses aliments plus longtemps

Apprendre à stocker correctement les denrées est le meilleur moyen d’éviter le gaspillage alimentaire. Et de réaliser de belles économies.

1 / J’optimise le stockage des aliments dans le réfrigérateur

Froid statique : ordre et méthode avant tout

De retour des courses, vous posez tout en vrac dans le réfrigérateur ? Il est temps de penser autrement ! Organiser le stockage dans votre appareil permet de mieux y conserver vos aliments. Pour cela, tout dépend de la technologie employée. Avec les modèles à froid statique, la technologie la plus ancienne, l’air circule librement au sein de la cavité du réfrigérateur, sans ventilation. L’air froid étant plus lourd que l’air chaud, la température n’est pas homogène : elle est plus chaude en haut qu’en bas dans la cavité. Cela impose un stockage organisé des denrées : tout en bas, dans le bac dédié, les fruits et légumes ; au dessus, dans la partie froide (de 0 à 4°C), les viandes et poissons crus, pâtisseries ; dans la zone fraiche (4 à 6°C), la majeure partie de l’appareil, les viandes et poissons cuits, les plats préparés, les laitages et fromages. Dans les rangements de la porte (entre 6 et 10°C), se placent beurre, lait, jus, confitures, sauces, etc.

Froid ventile ou brassé : plus de liberté

Les réfrigérateurs à froid brassé (ou dynamique), ou à froid ventilé, appelé « No Frost », maintiennent une température homogène et assurent une bonne répartition du froid. Conséquence : l’organisation dans l’appareil est plus libre, et les aliments se conservent deux à trois fois plus que dans un modèle à froid statique. Attention toutefois à emballer vos aliments pour éviter leur dessèchement, surtout avec la technologie No Frost, et à placer les fruits et légumes dans le bac spécifique. Certains appareils proposent aussi un compartiment pour les viandes, poissons et charcuteries, à température idéale pour la bonne conservation.

2 / Je gère mieux mon congélateur

Un appareil sous contrôle

La plage de température d’un congélateur va de -18°C à -24°C, mais il est conseillé de régler sur -18°C, à la fois pour mieux conserver et moins dépenser d’énergie. Même si la technologie varie entre froid statique ou ventilé, il n’existe pas véritablement de zones dédiées par type d’aliment dans un congélateur. Pensez pratique : stockez les légumes, les viandes, les poissons ensemble, pour mieux vous y retrouver. Un conseil : opter pour un modèle à tiroirs est plus pratique pour accéder aux produits, et cela permet aussi de ne pas oublier des denrées au fond de l’appareil.

J’adopte les bons réflexes

Attention à la chaine du froid ! Il ne faut jamais recongeler un aliment décongelé, pour éviter le développement de bactéries comme la salmonelle, la listeria ou le staphylocoque doré. Pour éviter cela, pensez au sac isotherme lorsque vous faites vos achats, ou équipez vous d’une petite glacière et d’un pain de glace. De retour à la maison, mettez vos aliments sans attendre au congélateur.

Pour conserver vos plats cuisinés, mieux vaut que ceux-ci soient à température ambiante pour atteindre plus rapidement celle de congélation et éviter au congélateur de fortes variations. Vous pensez conserver plus longtemps des produits qui arrivent à la date de péremption en les congelant ? Mauvais calcul ! A moins de les congeler le plus frais possible et de les consommer rapidement après décongélation. En effet, la congélation ne fait que reculer la durée de conservation et bloquer l’apparition de bactéries mais n’évitera pas au produit de se périmer, une fois décongelé.

Les aliments à ne pas mettre au congélateur

  • Les œufs (excepté les blancs).
  • Les fruits et légumes riches en eau, comme les concombres, les tomates, les salades, la pastèque, les fraises, le melon, etc.
  • Les tubercules, tels que les pommes de terre, ne s’entreposent que cuits.
  • Les fromages frais ou à pâte molle (chèvre, camembert, etc.).
  • Les yaourts et les crèmes desserts.

Quels sont les délais de conservation des aliments au congélateur ?

Les aliments se conservent jusqu’à 4 semaines au freezer, mais jusqu’à 24 mois au congélateur. Pensez à marquer la date de congélation sur l’emballage ou la boite et n’hésitez pas à tenir une liste.

  • 1 mois : pain et baguette
  • 2 à 3 mois : viande (cuite, hachée), beurre doux, formage fermenté
  • 3 à 4 mois : plats cuisinés maison
  • 3 à 6 mois : poisson maigre ou gras
  • 12 mois : pâtisseries, viennoiseries cuites, beurre salé
  • 18 à 24 mois : plats cuisinés industriels, glaces et sorbets
  • 24 mois : pâtisseries, viennoiseries crues, fruits et légumes

3 / Je conserve mes aliments sous vide

Comment ça fonctionne ?

La mise sous vide permet de protéger les aliments de l’oxygène et d’éviter leur dégradation en chassant l’air de l’emballage ou du contenant scellé hermétiquement. Aliments frais (viande, poisson) ou plats cuisinés peuvent ainsi être conservés : les premiers de 5 à 7 jours, les seconds de 8 à 10 jours. Il est aussi possible de conserver des fruits secs pendant plusieurs mois.

Quelle machine sous vide choisir ?

La machine doit pouvoir évacuer l’air rapidement : choisissez un modèle d’une capacité d’aspiration de 10 litres par minute et d’une puissance comprise entre 100 et 150 watts. Certains appareils sont dotés de plusieurs vitesses pour s’adapter au type d’aliment. Optez pour un équipement à deux niveaux de soudure : un pour aliments secs, l’autre pour aliments humides. Enfin, optez pour un appareil aux dimensions adaptées à vos besoins et aux produits à conserver. On trouve sur le marché des machines de mise sous vide avec une pompe à main qui s’adapte à la fois à des sacs et à des boites de conservation spécifiques. Ces appareils proposent même parfois embout spécifique pour conserver quelques jours les bouteilles entamées.

4 / Je fais mes conserves maison

La méthode inventée par Nicolas Apert (d’où le terme d’apertisation) remonte à 1810 et permet de conserver fruits, légumes cuisine ou non, entiers, en coulis ou en soupes, et même viandes pendant des mois. Bocaux et terrines, d’une propreté irréprochable, sont nécessaires, que l’on remplira de produits frais (jamais décongelés), préparés ou non, jusqu’à 2 cm du rebord. Une fois fermés hermétiquement avec des rondelles de caoutchouc toujours neuves, les bocaux sont placés dans un grand récipient ou un stérilisateur rempli d’eau à 100°C en respectant le temps indiqué selon le contenant. Une fois le temps écoulé, on les retire du feu après quelques minutes d’attente et le tour est joué !

Combien de temps je garde les aliments

  • Le miel, le sel, le sucre et les épices peuvent se garder à vie.
  • Les œufs : crus, 3 semaines ; durs, 1 semaine, au frais.
  • Le lait et la crème : 3 à 5 jours une fois entamés.
  • La confiture : quelques mois si elle est entamée, et jusqu’à 5 ans si le bocal est resté fermé.
  • Les conserves : plusieurs années si les boites ne sont pas ouvertes.
  • Les pâtes, le riz : plusieurs mois après la date limite.
  • La farine : jusqu’à 2 ans après la date limite.

Jusqu’à quand consommer les produits ?

Les produits emballés peuvent indiquer, au choix, une date limite de consommation (DLC) ou une date de durabilité minimale (DDM), qui remplace la date limite d’utilisation optimale (DLUO) auparavant en vigueur.

La DLC indique la date au-delà de laquelle la consommation d’un produit peut être dangereuse pour la santé. On la trouve sur les viandes, charcuterie, plats cuisinés. . . , avec la mention « A consommer jusqu’au. . . », sous réserve d’observer les conseils de conservation indiqués.

La DDM est indicative. Les produits peuvent être consommés sans danger au-delà de cette date, comme le café, le lait, les jus de fruits, les gâteaux secs. . . Ils auront simplement perdu en qualités gustatives ou nutritives. On trouve soit la mention « A consommer de préférence avant le. . . », dans le cas où la date indique le jour, soit « A consommer avant fin. . . » dans les autres cas.

A lire aussi :

⋙ 20 aliments à ne pas conserver au réfrigérateur

⋙ Ces aliments qui n’ont pas besoin d’être mis au réfrigérateur, et nos astuces pour les conserver plus longtemps encore

⋙ Anti-gaspi : comment congeler mes produits laitiers

⋙ 10 aliments à ne jamais congeler

Source: Lire L’Article Complet