Non, manger du fromage ne nuit pas au cœur !

Le fromage a de nombreuses vertus sur le cerveau, le microbiote, les défenses immunitaires… Et ne serait pas néfaste pour les artères, comme le pointe de nouveau une étude.

Restez informée

Faut-il vraiment supprimer le fromage quand on a du cholestérol ? Il a souvent mauvaise réputation en matière de santé… et pourtant ! Les études s’accumulent pour montrer que le fromage (et les produits laitiers en général) ne serait finalement pas si mauvais pour nos artères. Ses graisses saturées ne seraient pas nocives en petite quantité, ce serait même plutôt le contraire ! Dernière en date : une recherche suédoise* qui a enrôlé plus de 4 100 participants âgés en moyenne de 60,5 ans, suivis durant seize ans. Et la Suède est bien placée pour plancher sur le sujet : le pays a une consommation de produits laitiers parmi les plus élevées au monde.

Les scientifiques ont mesuré la présence d’acides gras issus des produits laitiers chez les participants et noté les événements cardiovasculaires survenus pendant les seize années de l’étude (AVC, crise cardiaque, décès, etc.). Leurs conclusions ? Le risque de développer une maladie cardiovasculaire était plus faible chez les seniors qui avaient des niveaux élevés d’acides gras laitiers !

Pour confirmer ces résultats, les chercheurs ont par ailleurs effectué une méta-analyse de 17 études sur le sujet, portant sur 43 000 personnes en Europe et aux États-Unis. Or, les résultats étaient identiques : une consommation élevée de matières grasses issues des produits laitiers est liée à un risque plus faible de troubles cardiaques. La présence de vitamine K dans les produits laitiers, dont on connaît le rôle protecteur sur la santé du cœur, pourrait expliquer ces résultats. Mais le fromage n’a pas encore dévoilé tous ses secrets : « La matière grasse est complexe », expliquait Marie-Caroline Michalski, directrice de recherche à l’INRAE dans les colonnes de Femme Actuelle Senior. « Elle contient environ 400 acides gras différents, dont plusieurs ont des propriétés très intéressantes ».

Mais si certains éléments présents dans le fromage concourent à rendre ses lipides plutôt bénéfiques pour l’organisme (quelle que soit la variété choisie d’ailleurs), pas question pour autant d’en manger à tous les repas !

* résultats parus dans la revue Plos One

A lire aussi :

⋙ 6 bonnes raisons de manger du fromage après 50 ans

⋙ Hypertension : pourquoi il faut forcer sur certains légumes

⋙ Mon régime anti-hypertension : moins de sodium, plus de potassium

Source: Lire L’Article Complet