Noir comme neige : cette mise en garde de Laurent Gerra à la production

Dans Noir comme neige, téléfilm diffusé ce mercredi 17 novembre à 21 heures sur France 2, Laurent Gerra incarne un flic suisse dans une région où les températures peuvent être glaciales.

France 2 diffuse, ce mercredi 17 novembre à 21 heures, le téléfilm Noir comme neige dans lequel Laurent Gerra incarne un policier suisse qui enquête sur la mort de Stephan Wicht, un adolescent de 19 ans, dont le corps a été retrouvé complètement gelé au fond d’un ravin, la main gauche coupée. Pour l’occasion, Télé Star vous propose de plonger dans les coulisses du tournage qui s’est déroulé dans la région de la Haute-Maurienne et notamment sur la mise en garde que l’imitateur avait faite à la production au sujet des conditions météorologiques.

Dans les colonnes de Télé Star, Laurent Gerra se confie sur les difficultés rencontrées lors du tournage du téléfilm de France 2. "Personnellement, je connais très bien la région de la Haute-Maurienne puisque j’y habite, donc ça allait. Pour les autres, j’avais mis la production en garde sur la rudesse des températures. Dès le premier jour de tournage, boum, – 27  °C ! Avec Thierry Frémont, sur notre première scène en extérieur, nous avions même du mal à articuler", explique-t-il.

Laurent Gerra : bientôt en abbé violeur dans la prochaine série de TF1

Avant de reprendre la route avec ses galas, Laurent Gerra a également tourné dans la prochaine série événement de TF1. L’imitateur a accepté d’en dire un peu plus sur son rôle dans son entretien accordé à Télé Star. "C’est la nouvelle fresque historique de la chaîne, après Le Bazar de la Charité, dont on retrouve une partie du casting, Audrey Fleurot, Camille Lou, Julie de Bona… Cette mini-série s’appelle Les Combattantes et se déroule durant la Première Guerre mondiale. J’y joue un abbé qui viole une bonne sœur. Encore un emploi très loin de moi, j’adore", confie-t-il.

Source: Lire L’Article Complet