Musiciens classiques : comment maintenir l’excellence sans concerts ?

Qu’ils soient chanteurs ou instrumentistes, les musiciens classiques traversent également une période difficile. Sevré de concerts, leur niveau leur interdit pourtant le moindre relâchement. Tous les matins pendant deux heures, la chanteuse Jeanne Gérard s’astreint au même rituel : exercices de respiration, de vocalise, de yoga. Un entraînement digne d’un sportif de haut niveau. “L’opéra est un genre très exigeant et qui nécessite de faire des choses pas très naturelles avec sa voix. Notre travail est de donner l’illusion que c’est facile. Pour cela il fait travailler régulièrement, c’est de l’horlogerie suisse”, explique la chanteuse.

Une mécanique de haute précision

Le violoncelliste Gautier Capuçon s’est blessé à la main : un accident domestique qui lui a valu 8 points de suture. A un tel niveau, la pratique d’un instrument est une mécanique de haute précision. Chaque muscle doit être travaillé. Le musicien profite donc de chaque moment pour jouer. Mais il n’aspire qu’à une seule chose : retourner la scène, et son public.

  • JT de 13h du dimanche 21 février 2021L’intégrale
  • 1 États-Unis : le réacteur d’un Boeing prend feu en plein vol
  • 2 Covid-19 : quelles seront les nouvelles restrictions sanitaires à Nice ?
  • 3 Covid-19 : l’inquiétude des habitants de Nice quant à de nouvelles restrictions
  • 4 Vacances : ils partent à Rome retrouver un air de liberté
  • 5 Pays basque : les incendies sont sous contrôle
  • 6 Sport : Novak Djokovic remporte sa neuvième finale à l’Open d’Australie

Source: Lire L’Article Complet