Mortelles calanques : Philippe Bas a-t-il réellement tourné les scènes sous-marines ?

Ce samedi 5 juin, France 3 diffuse Mortelles calanques en prime-time. Dans ce téléfilm, Philippe Bas incarne le rôle d’un ex-nageur de combat militaire et le comédien a mis son corps à rude épreuve.

Philippe Bas a délaissé le costume de commandant pour la combinaison de plongueur. Après l’arrêt brutal de Profilage, le comédien a rebondi avec un nouveau rôle taillé sur mesure. Dans le téléfilm Mortelles calanques, diffusé ce samedi 5 juin en prime-time sur France 3, il incarne le lieutenant Bruno Tanguy, un ancien nageur de combat militaire envoyé par la gendarmerie pour participer à l’enquête sur la mort d’un plongeur. Un personnage qu’il a apprécié jouer. "Tanguy n’est pas contre la hiérarchie. C’est plutôt quelqu’un qui s’adapte à son environnement. Il a aussi cet aspect taquin, finaud que je trouve intéressant, nous a confié Philippe Bas. Il perçoit les blocages émotionnels de sa collègue et il va essayer de l’aider à avancer. Lui aussi a quelques ‘valises’. psychologiques, mais elles sont moins lourdes à porter.."

Et pour ce téléfilm, le comédien a dû plonger à plusieurs reprises dans la mer Méditerranée. Car oui, Philippe Bas n’a pas eu besoin de doublure pour ce rôle. "J’ai pu tout tourner moi-même, grâce à la confiance que m’a témoignée la production", se réjouissait l’acteur, qui a mis son corps à rude épreuve : "J’ai passé six heures dans l’eau un jour, quatre heures sous l’eau le lendemain, et c’était très agréable à jouer…" Très heureux d’avoir eu la possibilité de tourner dans cet unitaire, le comédien est toujours aussi triste d’avoir dû dire adieu à Profilage. "Les événements de l’année 2020 ont créé une sorte d’inertie, qui a conduit à ce que finalement la série ne reprenne pas comme elle aurait dû le faire", nous explique-t-il.

Philippe Bas : "Le confinement nous a été fatal"

"Le confinement nous a été fatal", regrette Philippe Bas, qui garde pourtant d’excellent souvenir du tournage de cette série policière : "Mais quand on a eu la chance comme moi d’évoluer dans Profilage pendant huit ans, on n’a pas vraiment le droit d’être frustré. Ce que je ressens, c’est uniquement de la gratitude envers tout le monde, notamment Shy’m, qui a été extraordinaire. Elle a littéralement porté la dernière saison sur ses épaules". La chanteuse n’avait d’ailleurs pas manqué de le remercier. "C’était beaucoup trop canon cette année de tournage Profilage. Cette année de découverte et d’apprentissage. Merci mes partenaires de jeu. Merci pour votre accueil si chaleureux et votre confiance", écrivait la jeune maman à la fin du tournage de la série.

Source: Lire L’Article Complet