Marche lesbienne : Plusieurs milliers de personnes défilent en faveur de la PMA pour toutes

Aux quatre coins de la France, des milliers de personnes sont descendues dans les rues pour revendiquer le droit à la PMA pour toutes et tous.

Si chaque année des “Prides” ont lieu aux quatre coins du monde et de la France, une marche uniquement consacrée aux lesbiennes, ça n’était pas arrivé dans l’hexagone depuis 1980 ! À Paris, la préfecture a recensé 4400 personnes dimanche, contre 10 000 selon leurs organisatrices, qui s’attendaient “à rassembler 500 personnes”. Aussi bien dans la capitale, qu’à Lyon, Bordeaux ou Toulouse, les lesbiennes et leurs alliés sont descendus dans les rues. Une de leurs demandes : la PMA pour toutes, mais aussi pour les hommes trans, ce qui n’est pas prévu par le projet de loi bioéthique qui ne cesse d’être amendé par le Sénat. Dans la foule, de nombreuses figures de la lutte pour les droits lesbiens ont été aperçues dont l’actrice Adèle Haenel, la réalisatrice Céline Sciamma, l’autrice Alice Coffin, ou encore l’influenceuse Marie Papillon. Si à Paris la marche s’est bien déroulée, les manifestantes de Lyon ont eu une frayeur…

Et c’est quoi ça ?Une déferlante ! #MarcheLesbienne pic.twitter.com/MsuYCGx1eZ

Adèle Haenel et Céline Sciamma à la #marchelesbienne pic.twitter.com/N4lvSnUdHy

je suis trop fière de nous et fière d’être lesbienne aujourd’hui, merci vraiment merci c’était l’un des plus beaux jours de ma vie #marchelesbienne pic.twitter.com/seTTcjyGhl

Une belle journée pour soutenir nos sœurs lesbiennes#MarcheLesbienne #PMApourtoustes pic.twitter.com/K0qv80i73I

Un jour avant la marche parisienne, c’est à Lyon que les manifestantes sont descendues dans les rues. Rassemblées dans le premier arrondissement de la ville, elles ont subi les jets de projectiles provenant d’une cinquantaine de militants d’ultra-droite. La police a dû intervenir à plusieurs reprises et faire usage de lacrymogènes pour disperser les perturbateurs. Le maire de Lyon a réagi sur Twitter : “Le droit de vivre et de revendiquer son identité de genre et d’affirmer librement son amour, quel qu’il soit, doit être protégé à tout prix”. De son côté, Élisabeth Moreno, la ministre chargée de l’égalité et de la diversité, a condamné ces actes : “Chacun doit être respecté, quelle que soit son orientation sexuelle ou son identité de genre”, rappelle t-elle. Même si les droits LGBTQIA+ ont avancé ces dernières années dans le monde, cette marche est importante pour la visibilité lesbienne en France et ailleurs.

Attaque de faf cordon de lesbienne gaz lacrymo et confusion pic.twitter.com/b8BXXGPOKX

Une cinquantaine de fachos ont tenté d’attaquer la marche lesbienne de Lyon et ont lancé des projectiles sur les manifestant.e.s.Les manifestant.e.s ont fait face en chantant : “Machos, fachos, les gouines auront votre peau !”Crédit : Collages Féministes Vienne. pic.twitter.com/DKHauPKV2P

Source: Lire L’Article Complet