Les trois films les plus rentables au Japon en 2021 sont tous des films d'animation

Alors que l’industrie du cinéma souffre toujours de la pandémie de COVID-19, les films d’animation ont dominé le classement du box-office 2021 au Japon, pays d’origine des mangas et de leurs adaptations animées. 

Au Japon, les films d’animation connaissent souvent des sorties importantes au cinéma. C’est notamment le cas, par exemple, du film Jujutsu Kaisen 0 sorti le 24 décembre dernier. Le film a en effet comptabilisé plus de 5 millions d’entrées, pour un revenu de 10,22 milliards de yens (plus de 78 millions d’euros). Et au même titre que le site de statistique Oricon va régulièrement communiqué sur les résultats des ventes de nombreux secteurs dont le manga avec son traditionnel résumé des meilleures ventes annuelles, le site Eiga.com communique sur les résultats du cinéma au Japon. C’est très récemment que le site a annoncé que, sur 2021, les trois films les plus rentables au Japon étaient tous des films d’animation.

Le Japon aime les films d’animation

Arrêtées au 12 décembre 2021, les données partagées par Eiga.com nous révèle ainsi que les films Evangelion: 3.0+1.01 Thrice Upon a Time, Detective Conan : The Scarlett Bullet et Belle ont été les films les plus rentables de l’année au Japon. Les films ont respectivement dégage un revenu de 10,28 milliards de yen pour le premier (soit plus de 78 millions d’euros), 7,65 milliards pour le second (soit plus de 5,8 millions d’euros) et 6,53 milliards pour le troisième (soit plus de 4,9 millions d’euros). Belle, nouveau film de Mamoru Hosoda, est le seul à avoir eu une sortie en France. Le film est en effet sorti en salles le 29 décembre dernier. Depuis 2000, c’est la deuxième fois que le box office Japonais est dominé par les films d’animation.

Depuis la publication des chiffres, le film Jujutsu Kaisen 0 est sorti et rencontre un véritable succès commercial, détrônant ainsi le film Evangelion: 3.0+1.01 Thrice Upon a Time de sa première place. Néanmoins, sur les 10 meilleurs films de l’année au Japon, seuls les trois films cités précédemment étaient des films d’animation. Et aucun des trois n’a réussit l’exploit d’atteindre le record de 2020 du film Demon Slayer – Kimetsu no Yaiba – The Movie: Mugen Train, qui a rapporté pas moins de 40,43 milliards de yen (soit plus de 30 millions d’euros). Et le classement ne contenait qu’un seul film non Japonais, Fast & Furious 9. Il est tout de même important de rappeler qu’en 2020, les cinémas avaient été lourdement touchés par de nombreuses fermetures en raison de la pandémie. Et bien que 2021 ait été moins compliquée pour l’industrie du cinéma, les recettes brutes des cinémas Japonais ne correspondaient qu’à 57% de celles de 2019. Eiga.com devrait également publier les chiffres finaux courant le mois de janvier.

Source: Lire L’Article Complet