Les Rivières Pourpres : Olivier Marchal dit stop et dénonce un "problème de texte"

Alors que la quatrième saison des Rivières Pourpres s’est achevée il y a quelques jours, Olivier Marchal a lâché une bombe. L’acteur dit stop à la série de France 2.

Clap de fin inattendu pour les Rivières Pourpres. Le lieutenant Camille Delaunay et le commissaire Pierre Niemans, interprétés par Erika Sainte et Olivier Marchal, vont ranger leurs uniformes au placard puisque la série ne devrait finalement pas avoir de cinquième saison. Si France Télévisions n’a, pour le moment, ni infirmé ni confirmé l’arrêt des Rivières Pourpres, Olivier Marchal a été on ne peut plus clair. "J’arrête, a-t-il affirmé dans les colonnes de Télé Loisirs. De toute façon, les chiffres m’ont donné raison : la saison 4 n’a pas marché. J’avais dit que c’était la saison de trop et avant les audiences je leur avais annoncé que c’était la dernière pour moi. Je pense qu’il y avait un problème de texte. Le concept était bien mais il fallait réinventer…"

Achevée le 10 octobre dernier sur France 2, la quatrième saison de la série policière avait connu des audiences en baisse par rapport à la saison précédente. En effet, les huit épisodes inédits ont séduit 2,60 millions de téléspectateurs selon Médiamétrie, soit une part d’audience de 12,4% auprès de l’ensemble du public. "Quand je regarde Syndrome E, qui n’a pas vraiment bien marché, je crois que les gens sont saturés par le glauque. Pourtant j’adore la réalisatrice Laure de Butler, avec qui j’ai fait La promesse. Elle a un talent fou ! Sur Les rivières pourpres, on a perdu plus de 2 millions de spectateurs entre la saison 1 et la 4, analyse Olivier Marchal auprès de nos confrères. Les gens n’ont plus envie de ça. Ils voient de la merde du matin au soir et ne veulent pas regarder la même chose le soir devant leur télé."

Rivières Pourpres : quelle était l’histoire de cette série ?

"Ça m’embête un peu de finir sur un demi-échec, mais c’est comme ça", a conclu l’acteur. Pour rappel, la série portée par Erika Sainte Olivier Marchal était une adaptation du roman éponyme publié en 1998. Pour autant, la fiction et le livre comportent quelques différences. "Dans la fiction de France 2, Niemans parcourt différents lieux tels qu’un monastère, des vignes, ou une forêt aux quatre coins de la France. En revanche, tout au long des centaines de pages du livre, le héros ne s’attelle qu’à une seule tâche : celui de faire la lumière sur la découverte d’un cadavre horriblement mutilé dans la ville fictive de Guernon. Une histoire que l’on ne retrouve pas dans la série", ont ainsi rapporté nos confrères de Serieously. Pour le moment, France Télévisions n’a pas réagi aux propos d’Olivier Marchal.

Source: Lire L’Article Complet