Les Grands jeux romains encore annulés, la ville de Nîmes est en colère

A Nîmes (Gard), les Grands jeux romains, reportés les 8, 9 et 10 octobre après leur annulation en 2020, sont une fois encore annulés, « en raison de la crise sanitaire, en particulier les contraintes et incertitudes qui pèsent sur l’organisation d’événements », indique Culturespaces, l’organisateur de la célèbre reconstitution historique.

Ce sont notamment « les restrictions de circulation en Europe, ainsi que l’obligation du pass sanitaire pour l’ensemble des organisateurs, figurants et spectateurs » qui ne permettent pas, selon Culturespaces, de maintenir le
spectacle, qui rassemble, depuis dix ans, près de 500 figurants venant de tout le Vieux continent.

La ville condamne l’annulation du spectacle

De son côté, la ville de Nîmes « condamne » cette décision, « d’autant plus surprenante qu’une convention (…) liait la ville et son délégataire historique pour l’organisation des Grands jeux romains, et ce, suite à plusieurs réunions de travail ». « Un scénario d’édition allégée avait même été travaillé la semaine dernière », note la commune.

« En refusant de respecter son engagement, Culturespaces prive les Nîmois d’un rendez-vous (…) qui participe de l’attractivité de la ville, et dont les retombées sur l’économie locale sont considérables », gronde le maire, Jean-Paul Fournier (LR).

Dans son communiqué, Culturespaces évoque « un contexte de transfert de délégation ». Au mois de juillet, la commune a, en effet, choisi de céder la gestion de ces monuments romains, dont les prestigieuses arènes, à un autre délégataire.

Source: Lire L’Article Complet