Le Grand Bain : quel entraînement les acteurs du film ont-ils suivi avant le tournage ?

Diffusé pour la première fois en clair dimanche 5 septembre 2021, à partir de 21h05 sur TF1, Le Grand Bain a exigé un préparation physique pour les acteurs en amont du tournage. Télé Star vous dévoile aujourd’hui l’entraînement suivi par les comédiens.

Sorti au cinéma en 2018, le film baptisé Le Grand Bain, réalisé par Gilles Lellouche, sera diffusé pour la première fois en clair à la télévision française dimanche 5 septembre 2021, à partir de 21h05 sur TF1. Porté par Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Jean-Hugues Anglade, Virginie Efira, Leïla Bekhti, Marina Foïs, Philippe Katerine et Alban Ivanov, ce long-métrage s’inspire d’une histoire qui s’est réellement produite en Suède. En fait, alors que Gilles Lellouche était en pleine écriture du scénario de son film, le producteur Hugo Selignac lui a conseillé de regarder un documentaire diffusé sur Arte, qui suivait une bande de Suédois pratiquant la natation synchronisée masculine.

"Une troupe d’hommes plus ou moins désenchantés qui courent après des rêves déchus. Ensuite j’ai demandé à Ahmed Hamidi, dont je connaissais bien le travail et qui était un auteur phare des Guignols à la grande époque, d’écrire avec moi et, dans un second temps, Julien Lambroschini", a expliqué le réalisateur. Afin d’être crédibles dans leurs personnages respectifs, les acteurs du Grand Bain ont dû s’entraîner avec Julie Fabre, la chorégraphe de l’équipe de natation synchronisée féminine olympique, en amont du tournage. Bien que cette dernière était sceptique au départ, elle a ensuite dit à Gilles Lellouche que les choses allaient finalement pouvoir se faire au bout de 3 semaines.

Le Grand Bain : des doublures pour certaines scènes aquatiques

"Je vous passe le fait que Balasingham ThamilcheLvan, que j’avais trouvé au cours d’un casting sauvage, m’avait menti – en fait il ne savait pas nager – et que Félix quant à lui, ne supportait pas de mettre la tête sous l’eau alors qu’il joue le pilier ! Bon, pour tout ce qui est jambes à l’extérieur de l’eau, j’avais des doublures, parce que même après sept ans d’entraînement, c’est très compliqué. Ils se sont entraînés comme des bêtes pendant 7 mois, à raison d’une ou deux fois par semaine, ils m’ont épaté ! Le plus sportif, c’était Guillaume. Mais à la volonté et à la rigueur, c’est Mathieu qui gagne ! Quant à Benoît, c’est un excellent nageur mais… dissipé", a révélé Gilles Lellouche durant la promotion du Grand Bain.

Source: Lire L’Article Complet