Le Covid-19 entraîne-t-il une hausse des AVC ?

Le virus provoque une multiplication des AVC chez les patients atteints. Plusieurs hypothèses sont avancées…

De nombreuses études ont montré que le Covid-19 se propage aussi au cerveau et est à l’origine d’atteintes neurologiques. Parmi les symptômes les plus couramment ressentis, on connaît la fatigue, la fièvre, les difficultés à respirer. Mais il existe aussi des symptômes neurologiques : près de la moitié des patients touchés par le Covid-19 présenteraient des maux de tête, un délire ou un “brouillard mental”. Et une récente étude montrait que les personnes âgées seraient particulièrement touchées par cette confusion mentale.

Depuis la pandémie, les médecins constatent que les malades ont plus de risque d’être victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Chaque année, près de 30 000 personnes décèdent à la suite d’un AVC. Or, l’épidémie a aggravé la situation.

Le chef du service de neurologie du CHU de Poitiers, Jean-Philippe Neau, estime qu’il est même multiplié… par cinq ! Une des explications avancées est qu’il y a eu une baisse de la prise en charge des AVC car les patients ont moins appelé les urgences. L’infection augmente la gravité des AVC “parce qu’ils arrivent avec retard à l’hôpital par peur d’y venir en cette période d’épidémie, et aussi parce que le pronostic est nécessairement plus sombre lorsque l’AVC survient chez des patients en réanimation dans un contexte d’insuffisance respiratoire ou de défaillance multivicérale”, expliquait le Dr Bertrand Lapergue, chef de service de neurologie de l’hôpital Foch à Suresnes lors d’une conférence en ligne organisée par la Société française de neurologie (SFN) en mai dernier.

Mais ce n’est pas la seule explication. Le virus entraîne une modification dans les cellules du cerveau, avec une inflammation et une “hypercoagulabilité”, augmentant le risque de caillots. Une constatation confirmée par une nouvelle étude menée par des chercheurs américains, publiée dans la revue Stroke.

Vidéo: Une Américaine fait une forte réaction allergique au vaccin Pfizer, elle est admise aux urgences (Gentside)

  • Une mutation génétique a donné des yeux bleu électrique aux membres de cette tribu indonésienne

    Gentside

  • Qu’est-ce que la "grippe russe", une épidémie similaire à celle du Covid-19 en 1890 ?

    Gentside

  • Le palais d'Hérode, le bijou archéologique a révélé ses nouvelles merveilles au public

    Gentside

  • Ce masque utilisable un an tue plus de 99% des virus

    Gentside

  • Le prototype de la fusée de SpaceX s'écrase et explose à l'atterrissage (VIDÉO)

    Gentside

  • Une étrange lumière orange aperçue dans le ciel de Normandie

    Gentside

  • Le Coronavirus en Europe dès novembre 2019 ? Une étude italienne affirme en avoir la preuve vivante

    Gentside

  • Découverte d'une remarquable tombe princière datée de plus de 1.600 ans avant notre ère dans le Calvados

    Gentside

  • "Une troisième vague est inévitable" selon l'infectiologue Karine Lacombe

    Gentside

  • Cette maladie datant de la Première Guerre mondiale fait sa réapparition au Canada

    Gentside

  • Les inquiétants dommages de la Covid-19 sur les organes dévoilés par de nouvelles recherches

    Gentside

  • Ce pays se prépare à affronter la quatrième vague du coronavirus

    Gentside

  • Découverte d'une machine nazie Enigma, enfouie depuis plus de 70 ans dans les fonds de la Baltique

    Gentside


  • Une mutation génétique a donné des yeux bleu électrique aux membres de cette tribu indonésienne
    Un géologue et photographe indonésien a immortalisé les regards saisissants des membres de cette tribu, touchés par une maladie génétique rare.


    Gentside


  • Qu’est-ce que la "grippe russe", une épidémie similaire à celle du Covid-19 en 1890 ?
    Alors que le monde continue de se battre contre le Covid-19, il aurait connu une crise similaire en 1890. Il s’agit de la "grippe russe". Zoom sur cette affaire.


    Gentside


  • Le palais d'Hérode, le bijou archéologique a révélé ses nouvelles merveilles au public
    Le palais d'Hérode, situé en plein coeur du désert de Judée, a révélé ces nouveaux trésors au public le week-end dernier. Un véritable bijou d'architecture et d'Histoire sur lequel travaillent d'arrache-pied les archéologues depuis des décennies.


    Gentside

VIDÉO SUIVANTE

Les scientifiques de l’université de Californie ont réalisé une modélisation en impression 3D des artères cérébrales. Ils y ont injecté un liquide comportant une protéine semblable à celle associée au coronavirus. Ils ont montré une interaction avec les cellules qui tapissent les vaisseaux sanguins, qui pourrait expliquer l’augmentation de l’incidence des AVC observée chez les patients atteints du Covid-19. L’équipe va poursuivre ses recherches pour mieux comprendre les effets du virus sur les vaisseaux sanguins du cerveau sur le long terme.

Pandémie ou pas, on rappelle que l’accident vasculaire cérébral est une urgence absolue. Il est provoqué par l’arrêt brutal de la circulation sanguine à l’intérieur du cerveau, suite à l’obstruction d’une artère par un caillot. Visage figé, bras inerte, parole troublée… Face aux signes majeurs de l’AVC, l’enjeu est vital. Plus on intervient rapidement, plus les séquelles pourront être limitées.

A lire aussi :

⋙ Grippe : elle augmente aussi le risque d’AVC !

⋙ Test : AVC, êtes-vous à risque ?

⋙ Covid-19 : la piste prometteuse de l’immunothérapie pour les seniors

Source: Lire L’Article Complet