L'ancien boss de PlayStation justifie l'arrivée des exclusivités Sony sur PC

Cela fait quelques temps maintenant que Sony a révélé son intention d’appuyer sa présence sur le marché du PC. Mais peut-on s’attendre à ce que la sortie des exclusivités PlayStation finisse par se faire en simultané sur PS5/PS4 et PC un jour ? Shawn Layden, l’ancien boss de la compagnie, donne des éléments de réponse.

Depuis l’arrivée d’Horizon Zero Dawn sur PC à l’été 2020, Sony n’a cessé de renouveler sa volonté d’étendre sa stratégie commerciale en dehors du simple marché des consoles PlayStation. Durant ces derniers mois, Jim Ryan (PDG) comme Hermen Hulst (directeur des PlayStation Studios) ont ainsi révélé qu’il fallait s’attendre à voir le phénomène s’accélérer au cours des prochaines années. Et cela a déjà commencé puisqu’après avoir vu Days Gone arriver sur PC en avril dernier, ce sont Uncharted 4: A Thief’s End et Uncharted: The Lost Legacy qui seront les prochains à y passer, comme nous avons pu l’apprendre lors du dernier PlayStation Showcase.

Toutefois, jusqu’à présent, seuls des jeux sortis depuis au moins deux ans ont bénéficié de ce traitement. De ce fait, beaucoup de joueurs continuent de se demander si, à terme, Sony pourrait faire coïncider la sortie de certains de ses titres sur PS4/PS5 et PC. Une question à laquelle Shawn Layden, l’ancien boss de PlayStation parti en 2019, a répondu dans une interview pour la chaîne What’s Up PlayStation sur YouTube. Voici ses propos :

L’idée de s’orienter vers le PC – et je ne pense pas que vous verrez un jour PlayStation proposer une nouveauté sur PC, mais vous savez, il ne faut jamais dire jamais – mais la stratégie telle que nous la développions quand j’y étais était que nous devions aller là où les nouveaux clients sont, là où ces nouveaux fans pourraient être. Nous devons aller où ils sont parce qu’ils ont décidé de ne pas venir chez moi, donc c’est à moi d’aller chez eux maintenant.

Une telle approche permet ainsi à Sony de remettre en avant et de donner un second souffle à des titres qui n’ont plus forcément d’activité commerciale soutenue, tout en attirant de potentiels futurs acheteurs pour PlayStation :

Et quel est le meilleur moyen d’aller chez eux ? Pourquoi ne pas prendre l’un de nos jeux les mieux vendus, qui a déjà fait exploser le marché, qui existe déjà depuis 18 ou 24 mois et qui n’a pas de véritable activité de vente au détail. Je n’échange pas une vente contre une autre, mais en apportant ça sur PC je leur permets de se faire une idée : vous choisissez de ne pas venir sur PlayStation, laissez-moi vous montrer ce que vous manquez.

Layden ajoute alors que de cette manière, et contrairement à ce que beaucoup semblent penser, il n’y a « pas de perte dans la transaction ». Et pour cause, il s’avère que les ventes PC ne se font pas au détriment des achats sur consoles. Au contraire même, puisqu’ils peuvent même encourager l’inverse : « C’est un moyen de sensibilisation, c’est comme ça que je le vois » conclut-il, en assurant que l’objectif est « d’atteindre les personnes auxquelles la plateforme ne parle pas actuellement ». Reste maintenant à savoir si, sur le long terme, cette stratégie fonctionnera pour Sony et, surtout, si elle sera amenée à évoluer dans son fonctionnement.

Source: Lire L’Article Complet