Jeux Olympiques : Kevin Mayer blessé, il se confie en larmes

Alors que l’entrée en lice de Kevin Mayer dans ces Jeux Olympiques était très attendue, une blessure au dos empêche le Français de performer à son meilleur niveau, comme il l’a confié.

Parmi les grandes chances de médailles françaises dans Jeux Olympiques 2021, le décathlonien Kevin Mayer figurait en bonne position. Médaillé d’argent à Rio et recordman du monde depuis 2018, le Français arrivait à Tokyo avec de hautes espérances. Malheureusement, il n’a pas semblé très en forme lors des premières épreuves, en se classant quatrième au bout de trois épreuves. Au micro de France Télévisions, il a confirmé qu’un problème physique le gênait lors de ces Jeux : "J’ai le dos bloqué. Je donnerai tout jusqu’au bout. Ça fait 3 ans que ça ne m’était pas arrivé. Je peux quand même faire de l’athlé mais je ne prends aucun plaisir. Je vais aller au bout". La déception était palpable dans la voix du natif d’Argenteuil.

Ce scénario rappelle fortement celui des championnats du monde 2019 à Doha, où il était arrivé blessé au tendon d’Achille. Avec une résilience admirable, il avait quand même participé et même pris la tête du concours avant de devoir abandonner à trois épreuves de la fin. Kevin Mayer redoute sûrement de devoir faire la même chose mais il assure pour l’instant que malgré les difficultés, il ira jusqu’au bout : "J’ai des éclairs dans le bas du dos à chaque fois que je fais quelque chose. Cela ne m’empêche pas de tout faire et tant que je pourrai courir et marcher, je peux vous promettre une chose, même si je ne prends pas de plaisir, même si le rendez-vous de ma vie est totalement gâché, je vais continuer".

"Je ne suis pas là pour les médailles, je suis là pour m’éclater"

Alors que l’objectif initial de Kevin Mayer était la médaille d’or, elle semble difficilement atteignable désormais puisqu’il compte déjà 300 points de retard sur le Canadien Damian Warner, qui a au passage battu le record du monde du 100 mètres pour un décathlonien. Résigné, Kevin Mayer aimerait au moins profiter de ses Jeux Olympiques : "Je ne suis pas là pour l’argent, je ne suis pas là pour les médailles, je suis là pour m’éclater. J’ai très peu de sensation, de plaisir, mais je crois que je peux aller chercher une médaille même comme ça. J’ai mal mais je vais faire avec, je suis aux Jeux Olympiques, je n’ai pas le choix". Espérons que le champion français puisse passer au- delà des blessures pour ramener une nouvelle médaille à la délégation française.

Source: Lire L’Article Complet