iPhone : Apple pressé d'installer une porte dérobée

C’est un nouveau projet de loi déposé auprès du Sénat américain. Une loi demandant à Apple, mais aussi aux autres géants de la tech, d’installer une porte dérobée sur son iPhone pour accéder aux données.

On le sait. Les autorités et gouvernements n’apprécient pas vraiment que l’iPhone soit protégé, sans porte dérobée. Le FBI s’était notamment agacé de cette politique appliquée par Apple lors d’enquêtes avec l’impossibilité d’accéder à un appareil. Et alors que le nouvel outil de la firme de Cupertino fait polémique dans ses rangs, le Sénat américain propose une loi permettant d’installer une porte dérobée dans l’iPhone. Cette dernière empêcherait l’entreprise et d’autres géants de la tech d’utiliser un cryptage épais pour ses produits ou le cloud. Apple disposerait alors d’un moyen d’accéder aux données des clients, mais surtout les autorités et gouvernement. Autant dire que cette loi fait grincer des dents beaucoup d’utilisateurs soucieux de leur vie privée !

La loi explique que lorsque Apple, qui prépare son iPhone 13, ou tout autre constructeur se voit présenter un mandat de perquisition, il doit obligatoirement accéder aux données. Si la firme de Cupertino s’y plie déjà, cette dernière ne peut pas entrer dans l’appareil ou le cloud protégé d’un utilisateur. L’entreprise n’installe pas de porte dérobée. Cette loi souhaite donc modifier cet élément pour pousser, légalement, Apple à en installer une. Notons que cette demande s’applique à toute firme vendant plus d’un million d’appareils aux USA. Samsung ou encore des chinois comme OnePlus ou Xiaomi, très appréciés là-bas, sont concernés. Pour le moment, la firme de Cupertino remet déjà les sauvegardes iCloud aux autorités mais ses utilisateurs demandent à ce que le cryptage de bout en bout soit également appliqué ici.

Source: Lire L’Article Complet