Incendies dans le Var : 900 pompiers mobilisés, des milliers de personnes évacuées, 4000 hectares détruits… Retour sur les événements

On fait le point sur les premières informations concernant les incendies qui touchent l’arrière-pays de Saint-Tropez

Après les incendies en Turquie, en Grèce ainsi qu’en Algérie, c’est le sud de la France qui est touché par les flammes depuis lundi. D’après le dernier communiqué de la préfecture du Var, ce mardi à 9 heures, “près de 900 sapeurs-pompiers ont été engagés”, ainsi que “sept canadairs, trois dashs, le Puma lourd de la Sécurité civile, deux hélicos bombardiers d’eau du département et l’hélico Dragon 83”. Après plusieurs jours de sécheresse, le mistral s’est levé dans le département du Var rendant les feux encore plus dévastateurs. Une vitesse de propagation du feu jamais vue puisque, selon la commandante Delphine Vienco des pompiers du Var, les flammes progressaient à 4 km/h dans la nuit, contre 1 km/h d’habitude. Quelles sont les conséquences sur la population ?

???????? 16/08/2021 à 22h15 : Catastrophe dans le #Var ! Au cœur de l’incendie dans le massif des #Maures filmé depuis la #GardeFreinet(83) ce soir. Grand courage à nos soldats du feu. Cette vidéo me déchire le coeur. Souvenir de 2003. https://t.co/ybYIxl1l47 pic.twitter.com/salgjlP82O

VIDEO: ???????? The fire brigade in the #Var region of southern France have released images of a wildfire raging in the area. Thousands of people, including tourists in campsites, have been evacuated to escape the blaze near the plush resort of Saint-Tropez #Cavalaire pic.twitter.com/s3Fp1mmQQy

Incendies dans le #Var : au moins 4 000 hectares ont brûlé, des milliers de personnes évacuées ???? #franceinfo canal 27 pic.twitter.com/6Ma4yaRPji

Pour le moment, 4 000 hectares ont été détruits et plusieurs milliers de personnes, dont des touristes qui logeaient dans des campings, ont été évacuées préventivement. Selon le préfet du Var, Evence Richard, “au moins 19 personnes ont été intoxiquées et trois personnes légèrement blessées”, mais il insiste sur le fait que le bilan reste “très provisoire”. Le procureur de la République de Draguignan a expliqué qu’“à cette heure, rien ne permet d’affirmer qu’il s’agit d’un incendie criminel. Les gendarmes spécialisés dans les recherches des causes d’incendie poursuivent leurs investigations”. Le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, est attendu sur la commune de Gonfaron aujourd’hui.

Source: Lire L’Article Complet