Ile de Ré : 5 spécialités régionales à découvrir

Découvrez le goût authentique de cette perle des Charentes avec ces pépites triées sur le volet.

Vous voyagez sur l’Ile de Ré ? N’oubliez pas de rapporter l’une des spécialités de la région dans vos bagages !

Zoom sur les petits chèvres du marché

Depuis plus de vingt ans, la fromagerie La Case Bleue, créée par Brigitte Viollet en 1995, fournit l’île en fromages de qualité. Ses produits laitiers viennent à 90 % de la région (près de quarante références), dont un tiers sont des fromages de chèvre. Les crottins nommés Fleur de Ré sont délicatement aromatisés à la fleur de sel et font le succès des dégustations sur le marché du Bois-Plage.

Coquillages et crustacés oui, mais au chocolat !

La Charente-Maritime est certes le pays des huîtres, mais aussi celui des moules de bouchot. Celles-ci sont au chocolat au lait, légèrement dragéifiées, et fourrées au praliné, à la feuillantine et à la fleur de sel. C’est l’une des spécialités de l’atelier Ile de Ré Chocolats, qui fabrique artisanalement des chocolats et caramels depuis 1975 à Saint-Martin.

Couleur locale du côté des boissons…

Envie de changer du traditionnel pineau des Charentes ? Ce pastis artisanal, assorti aux couleurs de la mer et du ciel de l’île, allie les arômes traditionnels de réglisse et de menthe sauvage avec ceux du poivre du Sichuan. Surprenant ! Il se boit très frais, allongé d’eau et de glaçons. La Distillerie du Pertuis propose aussi une version « jaune », plus classique, inspirée par l’aigrette garzette.

Le sel sous toutes ses formes

Fruit d’un savoir-faire séculaire, la récolte du sel était le poumon économique de la région jusqu’à la fin du XIXe siècle. Face à la baisse d’activité, les Sauniers de l’île de Ré se sont regroupés en coopérative et proposent du sel sous toutes les formes. Le must : ces petits galets, dont la quantité est idéale pour saler l’eau des pâtes, une marmite de soupe ou une sauce.

Un peu de douceur avec les confitures naturelles

Ces confitures naturelles ont vu le jour en 1983 à Ars-en-Ré. Trente-cinq ans plus tard, ce ne sont pas moins de soixante références (confitures, pâtes de fruits, sirops…) qui sont fabriquées de manière artisanale par Françoise Heraudeau et son fils Bertrand. Parfums classiques ou surprenants, il y en a pour tous les goûts !

Article paru dans le numéro Femme Actuelle Jeux Délices n°2 octobre-novembre 2018

Source: Lire L’Article Complet