GTA The Trilogy – The Definitive Edition : Ces 5 choses à faire absolument dans le jeu

Beaucoup en rêvaient, Rockstar l’a fait. GTA III, Vice City et San Andreas sont de retour dans une version remastérisée avec GTA: The Trilogy – The Definitive Edition. Ne serait-ce pas l’occasion idéale pour refaire toutes ces choses qu’on aimait faire à l’époque, en souvenir du bon vieux temps ?

Après avoir fait l’objet de toutes les rumeurs pendant des mois et des mois, GTA: The Trilogy – The Definitive Edition est officiellement sorti le 11 novembre sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X|S, PC et Nintendo Switch. Pour des millions de joueurs à travers le monde, ceci représente donc une opportunité de replonger dans ses souvenirs d’enfance ou d’adolescence avec des épisodes qui restent, aujourd’hui encore, parmi les plus mythiques de la série. Et forcément, cela donne furieusement envie de reproduire les mêmes bêtises et activités qu’à l’époque. Voici donc cinq choses à faire absolument une fois le jeu entre vos mains, au nom de la nostalgie.

User et abuser des cheats codes

Avouez-le, on a tous déjà lancé des jeux comme GTA avec pour seul objectif de faire n’importe quoi. Et pour ça, il n’y a rien de plus jouissif et de plus de fun que de recourir aux cheats codes. Besoin d’armes ? De véhicules ? De modificateurs de monde complètement loufoques ? Une combinaison de touches plus tard et tout cela vous appartient. Enjoy !

Mettre la ville à feu et à sang

Les GTA ne manquent jamais d’activités à faire. Pourtant, on trouve toujours de quoi s’occuper autrement… En mettant la ville à feu et à sang, par exemple. Entre deux missions, tuer le maximum de PNJ, écraser tous les piétons, tout faire exploser, ça détend toujours. Et c’est encore plus fun avec les cheats codes d’activés. Mais attention, tout ceci ne doit pas être reproduit IRL, évidemment.

Survivre le plus longtemps possible à 5 étoiles

Même dans un jeu sans foi ni loi comme GTA, il y a des règles à respecter. Et si on ne le fait pas, alors on s’attire les foudres de la police. Après avoir mis la ville à feu et à sang, on devient rapidement l’ennemi public n°1. Commence alors le jeu du chat et de la souris, où l’objectif est de survivre le plus longtemps possible avec l’indice de recherche maximum. Puisse le sort vous être favorable.

Sauter depuis l’immeuble le plus haut de la ville

Peu importe la ville dans laquelle se déroule un GTA, on y trouve toujours tout un tas de gratte-ciels si hauts qu’il faut s’en tordre le cou pour en voir le bout. L’idée est de trouver le plus haut d’entre eux et d’y monter, peu importe le moyen, pour pouvoir observer la vue… avant de sauter et de profiter de la chute. Mais n’oubliez pas d’activer le parachute… ou pas. C’est à vous de voir.

Jouer l’automobiliste modèle

Avant de découvrir la réalité de la conduite en passant le code et le permis, on a été nombreux à expérimenter le code de la route à travers les rues de Liberty City, Vice City ou San Andreas. Faire régner le chaos c’est bien, mais parfois, profiter de la ville en conduisant de manière irréprochable est aussi très amusant. Puis quand vous en avez marre, vous n’avez qu’à tout faire péter. Encore.

Source: Lire L’Article Complet