Gamer ID : Hironobu Sakaguchi, l'homme derrière Final Fantasy

Hironobu Sakaguchi est sans aucun doute un des créateurs les plus prolifiques de l’histoire du jeu vidéo, responsable notamment d’une des séries emblématiques du medium. On revient sur l’histoire de cet homme né pour créer des jeux (et pas des moindres). 

Peu de créateurs de jeux sont devenus complètement indissociables de la licence qu’ils ont pu créer. Et encore moins ont su l’abandonner en chemin pour divaguer vers de nouveaux horizons. Hironobu Sakaguchi, créateur de la série Final Fantasy, fait partie de ces espèces rares. Et quelque part, quand on connait son histoire, on peut présumer que l’homme était prédestiné à créer des jeux vidéo. Ici, on va revenir sur cette légende du jeu vidéo qu’est Hironobu Sakaguchi, un des noms les plus importants de l’histoire du medium.

Sakaguchi commence sa carrière alors même qu’il suit des études d’électrotechnique à l’université Nationale de Yokohama. Il décide tout simplement de les abandonner pour rejoindre Square, une nouvelle branche de la Denyusha Electric Company, ce dès 183, alors qu’il a 21 ans. Rapidement, il s’impose dans la boîte et fait partie de la première équipe de la section Planning & Development de la firme. C’est ainsi qu’il réalise les deux premiers jeux de la firme : The Death Trap et Will : The Death Trap II, sortis en 1984 sur ordinateur NEC PC-8801. Dès 1986, Square se détache de la Denyusha Electric Company et se concentre principalement sur les jeux vidéo, notamment avec l’arrivée de la Famicom de Nintendo. Divers jeux sont ainsi proposés par la firme à l’époque, mais ces derniers ne rencontrent pas le succès. Alors Sakaguchi se lance dans un nouveau (et potentiel dernier) projet, qu’il nomme Final Fantasy : il s’agit en fait de la dernière tentative de Sakaguchi pour proposer un jeu à succès, puisqu’il prévoit de quitter le milieu des jeux vidéo en cas d’échec et retourner à ses études. En s’inspirant fortement du jeu Dragon Quest sorti un peu plus tôt, Final Fantasy parvient à conquérir les joueurs.

Le Final Fantasy ne sera donc finalement pas Fantasme Final de Sakaguchi, puisqu’il bénéficie d’un bel accueil de la part des joueurs. Et grâce à ce succès, les projets s’enchaînent : Final Fantasy II, puis III, puis IV en 1991 et V en 1992. Dès lors, la série est déjà bien établie au Japon. Final Fantasy VI sort ensuite, et parvient à conquérir le monde. Dans le même temps, Sakaguchi travaille sur divers projets à succès : Chrono Trigger, Front Mission ou encore Super Mario RPG Legend of The Seven Stars. Finalement, en 1997, Final Fantasy VII sort et devient un véritable phénomène mondial, devenant un des premiers JRPG d’ampleur internationale. Encore aujourd’hui, il reste un des jeux les plus populaires de l’histoire.

Malgré cette histoire d’amour chez Square, Sakaguchi décide de quitter le studio en 2002, après avoir travaillé sur Final Fantasy X notamment. Il crée son propre studio, nommé Mistwalker, avec lequel il lance de nouveaux jeux comme Blue Dragon, Lost Odyssey ou encore The Last Story. Puis, il se lance dans l’univers des jeux mobiles, en lançant l’excellent Terra Battle, puis, tout récemment, le jeu Fantasian, un RPG disponible uniquement sur Apple Arcade pour le moment. Bref, Sakaguchi est un homme d’une importance cruciale pour le jeu vidéo, auquel il a dédié sa vie.

Source: Lire L’Article Complet