Frédéric Lefebvre, ex-ministre de Sarkozy, à la tête de « Pif le Mag »

Pif est de retour en kiosque mercredi sous la forme d’un trimestriel titré Pif le Mag.
Une énième résurrection qui fait parler également d’elle par son directeur de publication : Frédéric Lefebvre. Pardon ? L’ancien ministre de Nicolas Sarkozy à la tête d’un magazine historiquement communiste ? L’information a stupéfait bien des internautes
sur les réseaux sociaux.

L’ancien cadre UMP, LR puis Agir, qui fut entre autres secrétaire d’Etat chargé du Commerce, raconte sa reconversion professionnelle dans un entretien publié lundi sur le site du JDD, auquel il a assuré en avoir fini avec la politique, après avoir démissionné de ses fonctions publiques fin 2019. « Avec quelques contributeurs, nous avons racheté et relancé les éditions Vaillant en accord avec L’Humanité. Elles portent toute la partie édition-impression-distribution de Pif le Mag », explique Frédéric Lefebvre, précisant avoir obtenu la licence de Pif et de ses personnages auprès du quotidien communiste, détenteur des droits.

Enfant, il lisait « Pif » en cachette

Sa ligne éditoriale sera tournée « vers l’écologie, l’humanisme, la solidarité, la défense des animaux », souligne Frédéric Lefebvre, qui confie au JDD avoir lu « en cachette » pendant sa jeunesse le magazine Pif, interdit par son père « car il considérait que ça finançait le Parti communiste ». Selon lui, « Pif n’a jamais été politique au sens du clivage gauche/droite. Et c’est ce qui fait sa force. Il est réducteur de considérer qu’il a porté une idéologie militante. Ce qu’il a incarné et qu’il symbolise encore, ce sont les valeurs d’humanisme, de solidarité ».

Philipe Lefebvre assure qu’il y aura bien des gadgets, et développe plusieurs projets (albums, programmes courts, jeux vidéo, parcs d’attraction), pour redonner à Pif « sa place de héros national de notre temps ».

Source: Lire L’Article Complet